L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Comment soigner une piqûre de guêpe?

02 août 2020

Si vous n’êtes pas allergique, la plupart des symptômes d’une piqûre de guêpe disparaissent après quelques heures. Si du moins vous les soignez correctement.
  1. Retirez au plus vite le dard éventuellement présent. Pour ce faire, appuyez sous ce dernier pour le faire ressortir avant de faire glisser sur la peau à l’aide de n’importe quel objet rigide (comme l’ongle d’un de vos doigts, une carte bancaire ou le côté non tranchant d’un couteau). N’essayez pas d’extraire le dard avec vos doigts ou une pince. Vous pourriez ce faisant comprimer la poche de venin résiduelle, et provoquer l’écoulement du poison restant dans le système sanguin.
  2. Retirez vos bagues si vous avez été piqué.e à la main. Ce qui évitera de couper la circulation sanguine dans vos doigts en cas de gonflement.
  3. Nettoyez l’endroit de la piqûre à l’eau et au savon.
  4. Désinfectez l’endroit piqué avec un désinfectant.
  5. Évitez les irritations pouvant être provoquées par un bain trop chaud, du maquillage ou des vêtements en laine.
  6. Gardez la zone touchée au frais à l’aide d’un gant de toilette humide ou de la glace dans une serviette pendant 20 minutes maximum.
  7. Évitez de gratter. Cela ne fait qu’accentuer les rougeurs, les démangeaisons, tout en augmentant le risque d’apparition d’une petite plaie pouvant s’infecter.

Vous avez été piqué.e dans la bouche, sur la langue ou dans la gorge? Mettez le plus rapidement possible un glaçon dans votre bouche et sucez-le, ou rafraîchissez-la avec de l’eau froide. Le gonflement risque en effet de gêner, voire entraver votre respiration. Rendez-vous ensuite sans tarder chez votre médecin traitant ou à l’hôpital.

Des symptômes graves tels que des gonflements importants, des difficultés respiratoires, une chute soudaine de tension ou des étourdissements peuvent indiquer que vous êtes allergique. Dans ce cas, voici comment réagir :

  • Appelez immédiatement une ambulance.
  • Utilisez un auto-injecteur d'adrénaline si vous en avez un sous la main. Lisez attentivement les instructions au préalable. L’adrénaline doit être injectée sans tarder dès l’apparition des premiers symptômes. Les vaisseaux sanguins se dilatent fortement en cas de choc anaphylactique. Ce qui provoque des étourdissements, puis une perte de conscience. Une injection d’adrénaline réduit la dilatation des vaisseaux et augmente la tension artérielle dans les 3 à 5 minutes, faisant disparaître les étourdissements. Elle dégage par ailleurs les voies respiratoires, soulageant ainsi les difficultés à respirer. Si l’adrénaline permet de restreindre les réactions les plus sévères, votre allergie doit toutefois encore être traitée par un médecin.
  • Une seule injection n’est dans certains cas pas suffisante pour traiter la réaction allergique. En attendant le médecin ou l’ambulance, vous pouvez renouveler l’injection d’adrénaline au bout de 5 à 10 minutes si les symptômes n’ont pas faibli. Il est donc conseillé de toujours avoir un second stylo injecteur d’adrénaline à portée de main.
  • N’essayez pas de vous rendre chez un docteur ou dans un hôpital par vos propres moyens. Le personnel médical peut veiller à ce que les symptômes soient maîtrisés le plus rapidement possible et éviter leur aggravation.
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter