Comment nous testons

Comment nous testons les antitranspirants et les déodorants?

08 février 2022

Nous avons testé 8 antitranspirants et 15 déodorants. Nous les avons fait analyser en laboratoire, nous avons effectué des tests approfondis auprès des utilisateurs et nous avons également examiné l'étiquetage, l'impact environnemental et la présence éventuelle de substances nocives.

Nous avons testé 8 anti-transpirants et 15 déodorants. 

Le test comportait plusieurs volets :

  • Une analyse en laboratoire. Trois experts ont examiné l'efficacité des déodorants et des antitranspirants sur 20 volontaires par produit. Ils ont également vérifié si les antitranspirants et les déodorants laissaient des taches sur les textiles. Les testeurs ont été invités à l'avance à se laver uniquement avec du savon sans parfum pendant les trois jours précédant le test, sans utiliser de déodorant ou d'antitranspirant. Ils devaient appliquer 300 mg de produit à l'aide d'un roll-on et 1000 mg à l'aide d'un spray sur chaque aisselle. Tous les résultats des tests ont été traités statistiquement.
  • Un test utilisateur. Nous avons fait tester chaque produit de manière approfondie par 30 (déodorants) ou 70-80 (antitranspirants) consommateurs.
  • Une analyse de l'impact environnemental des produits et de la présence d'éventuelles substances nocives.

Efficacité en tant que déodorant

L'efficacité en tant que déodorant se traduit par le contrôle des odeurs de transpiration.

Ce phénomène a été étudié dans un laboratoire spécialisé par trois experts à l'aide du test du reniflement, qui est une méthode standardisée permettant de déterminer si la sueur est encore détectable. Ils ont fait porter aux sujets des tests des coussinets sous les aisselles pendant quatre heures, d'abord sans, puis avec un antitranspirant ou un déodorant.

test de reniflage

 

Efficacité en tant qu'antitranspirant

L'efficacité en tant qu'anti-transpirant fait référence à la réduction de la transpiration.

À cette fin, la quantité de sueur qui s'est accumulée dans les tampons placés sous les aisselles des sujets testés a été mesurée en laboratoire, d'abord avant l'exercice pendant une courte période, puis après l'exercice, chaque fois sans et avec un antitranspirant.

Ce test a été réalisé uniquement sur les antitranspirants, dans la mesure où les déodorants ne réduisent pas la transpiration.

femme sur un velo elliptique

 

Décoloration des textiles

En laboratoire, nous avons demandé à 20 volontaires d'appliquer le produit pour chaque antitranspirant ou déodorant. Ils devaient laisser le produit sécher pendant 30 secondes, puis placer un chiffon sous leur aisselle et faire des mouvements avec. Nous avons choisi deux tissus noirs avec un mélange de coton et de lycra et un mélange de polyester et de lycra. Comme ces tissus épousent la forme du corps, les taches sont d'autant plus facilement visibles.

Les experts ont évalué s'il restait ou non des taches sur les tissus. 

Les tissus ont ensuite été lavés dans une machine à laver standard, en utilisant un détergent liquide pour le lavage des couleurs. Les experts ont ensuite vérifié une nouvelle fois la présence de taches. 

Étiquetage

Nous avons également examiné de près l'emballage. Ici, nous prêtons attention à un certain nombre d'aspects qui sont requis par la loi et à d'autres qu'en tant qu'organisation de consommateurs, nous considérons comme importants :

  • l'inclusion des coordonnées générales du fabricant (requises par la loi) et l'inclusion d'une adresse en Belgique ;
  • la date limite de consommation ;
  • la lisibilité de la liste des ingrédients (exigée par la loi) et sa présence sur l'emballage proprement dit (donc pas sur le carton que vous jetez) ;
  • l'information dans les deux langues nationales (légalement obligatoire) ; 
  • les allégations qui figurent sur l'emballage.

Test utilisateur

Pour le test utilisateur, nous avons fait appel à des femmes d'âges différents. Chaque produit a été testé par une grande partie des femmes : chaque déo par 30 femmes, chaque antitranspirant par 70-80 femmes. 

Nous leur avons demandé de remplir un questionnaire après utilisation. 

Elles devaient donner une note générale aux produits et indiquer si elles achèteraient ou non le produit elles-mêmes. 

Nous avons également posé des questions spécifiques sur ces aspects :

  • Trouvez-vous le produit (un spray ou un rouleau) facile à utiliser ?
  • Que pensez-vous de la texture ?
  • Le parfum vous a-t-il plu et a-t-il duré longtemps ? 
  • A quelle vitesse sèche le produit ?
  • Le produit est-il collant ? 

Impact environnemental 

Pour évaluer l'impact environnemental, nous avons examiné différents aspects :

  • L'emballage. Achetez-vous le produit dans son emballage réel ou est-il entouré d'autres emballages inutiles ? 
  • Le matériel. De quoi est fait l'anti-transpirant ou le déodorant ?
  • La perte. Combien de produits n'utilise-t-on pas de toute façon ? Nous suivons les directives du label écologique.
  • Le rapport entre la quantité d'emballage selon le laboratoire et la quantité de produit indiquée sur l'emballage. Un chiffre faible signifie moins de déchets à traiter, mais aussi moins de matériaux à produire et un transport plus léger.

Substances nocives

Il existe une liste de 25 substances qui peuvent provoquer des réactions allergiques. Nous avons vérifié si les antitranspirants ou les déodorants contenaient un ou plusieurs de ces produits. Ce paramètre est purement informatif et n'a pas été inclus dans l'évaluation. 

Nous avons également vérifié si les produits contenaient des perturbateurs endocriniens reconnus ou d'autres ingrédients potentiellement dangereux. Ceci a été fait sur la base des avis du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) de l'Union européenne.

Score total

Pour calculer la note globale, nous avons pondéré certains critères plus que d'autres :

  • 30% pour l'efficacité en tant que déodorant* ; 
  • 30% pour l'efficacité antitranspirante* ;
  • 10% pour les taches sur les textiles ;
  • 15% pour l'opinion personnelle des participants ;
  • 7,5 % pour l'exactitude de l'étiquetage ;
  • 7,5 % pour l'impact environnemental.
*Dans le cas des déodorants, seule l'efficacité des déodorants a été mesurée. Cela compte pour 60%.