Dossier

Quel lait corporel choisir ?

15 décembre 2012
bodylotion

15 décembre 2012

Le rayon laits corporels de votre supermarché ou de votre pharmacie est sûrement bien rempli. Mais lequel devez-vous choisir pour obtenir une hydratation optimale ? Découvrez-le grâce à notre nouveau comparateur.

L’application d’un lait pour le corps est un moment de bien-être. Une crème procure également un réel apaisement pour les peaux sèches. Mais l’effet hydratant est vraiment très provisoire.

Nous avons enquêté afin de savoir si les crèmes ne donnent qu’un sentiment subjectif d’hydratation ou si elles agissent efficacement sur la peau.

Le prix n’est pas révélateur de qualité

On relève d’énormes écarts de prix entre les laits corporels. Ceux achetés en pharmacie et en parfumerie sont généralement plus chers que ceux des supermarchés. Mais un prix plus élevé n’offre aucune garantie d’efficacité.

Fausses allégations

Les fabricants ne sont pas avares de promesses, mais nombre de laits corporels ne les tiennent pas.

  • La promesse fréquente d’hydratation jusqu’à 24h après l’application semble être une fable.
  • Nous n’avons pas remarqué de différence significative entre les produits destinés aux peaux sèches et aux peaux très sèches.
  • L’allégation « hypoallergénique » et « testé dermatologiquement » ne sont que des termes marketing sans fondement scientifique.
  • Tous les ingrédients qui composent les produits cosmétiques ont un jour été testés sur des animaux. Prétendre le contraire revient donc à tromper le consommateur.
  • L’utilisation de parabènes comme conservateurs a engendré de vives discussions. Les méthyl- et éthylparabènes ont pourtant été jugés sûrs par l’Europe. Lorsqu’un produit est soi-disant exempt de parabènes, il doit utiliser d’autres conservateurs, qui ont souvent fait l’objet de moins d’analyses et offrent donc moins sûreté et de sécurité.  

Le test d’application

Nous avons testé 17 produits afin de voir s’ils étaient à la hauteur de leurs revendications. Nous avons appliqué les crèmes sur les bras et les jambes et avons effectué une cornéométrie après une heure et après 24 heures pour mesurer l’hydratation de la couche cornée. Nous avons aussi demandé à des sujets d’appliquer des crèmes une fois par jour pendant 15 jours consécutifs pour pouvoir vérifier, ensuite, l’effet hydratant.

On parle d’effet hydratant si la différence est supérieure à 20%. Presque toutes les laits testés rétablissent effectivement un bon taux d’hydratation, mais tout au plus pendant l’heure qui suit l’application ! Aucun produit n’a une efficacité de 24h ou plus. Une application quotidienne après la douche ou le bain s’impose. Elles donnent au moins un sentiment agréable d’hydratation.
Un panel de femmes ayant la peau sèche a également jugé la qualité cosmétique des lotions à l’aveugle (étalement, texture, absorption de la peau, odeur).

Ménager la couche protectrice de notre corps

Pour rappel, la peau remplit un arsenal de fonctions : elle forme une barrière contre les substances nocives ou indésirables, protège les organes, maintient notre température corporelle constante, absorbe et bloque les ultraviolets, donne des sensations et contrôle la perte en eau du corps. La peau est dite sèche lorsque la couche cornée présente un manque d’eau et/ou de graisses. Cela peut être dû à une prédisposition génétique, mais aussi à des facteurs de vieillissement, des changements hormonaux durant la ménopause, des affections cutanées, des contacts réguliers avec des détergents, l’abus de savon, une trop longue durée et fréquence de bains et de douches, les conditions météo et la climatisation.

S’ils sont pas essentiels pour la santé, les laits corporels peuvent enlever temporairement les tiraillements, voire les démangeaisons d’une peau déshydratée.


Imprimer Envoyer par e-mail