News

Baumes à lèvres: attention aux substances nocives!

25 septembre 2017
baume à lèvres

25 septembre 2017
La présence de certaines substances dans de nombreux baumes à lèvres pose problème. C’est la conclusion de notre récent test. Pas moins de 15 produits sur les 21 sélectionnés ont été recalés. Nous réclamons des normes EU claires et davantage de recherche.

Pour beaucoup, le baume à lèvres est un produit indispensable contre les lèvres sèches ou gercées. En appliquer une ou plusieurs fois par jour peut soulager temporairement, surtout lorsqu’il fait mauvais dehors. Mais comme on ingère inévitablement une partie du produit, le geste n’est pas innocent.

La source du problème: les huiles minérales

De nombreux cosmétiques contiennent des huiles minérales. Ils sont inoffensifs quand il s’agit de produits destinés à la peau. Il n’en va pas de même lorsqu’une partie du produit peut être ingérée, comme dans le cas des baumes à lèvres. Les huiles minérales engendrent en effet des substances qui, une fois ingérées, peuvent entraîner des effets indésirables.

Les substances enduites portent les noms évocateurs de MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbons) et MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons). Leur risque précis n’est pas encore très bien établi. Tout porte à croire toutefois que les MOAH sont de potentiels cancérigènes et que les MOSH s’accumulent dans les organes et peuvent former des tumeurs dans les glandes lymphatiques, le foie et la rate.

L’instance européenne compétente SCCS (Scientific Committee on Consumer Safety) en permet actuellement l’utilisation et n’a déterminé aucune marge de sécurité. Nous le regrettons.

Un mauvais rapport pour 15 baumes à lèvres

En l’absence de limites de sécurité, les recommandations de certaines instances comme Cosmetics Europe et l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) constituent le critère. Nous avons constaté que 15 des 21 produits sélectionnés pour notre test présentaient des teneurs plus élevées que les recommandations de ces instances.

Des marques très connues de baumes à lèvres figurent dans cette liste de 15 produits. Par ordre alphabétique, il s’agit des produits suivants: Aptonia, Avène, Carmex, Eucerin, La Roche-Posay, Labello Original, Labello Sun protect, Le Petit Marseillais, Louis Widmer, Maybelline Babylips Dr rescue, Maybelline Babylips hydrate, Neutrogena, Vaseline, Vichy et Yves Rocher.

Six produits semblent ne pas contenir de MOSH ni de MOAH. Après un test approfondi, deux présentent une bonne qualité. Les résultats peuvent être consulté ci-dessous.

Besoin de normes

Des normes limitant la présence de MOSH et de MOAH s’imposent donc de toute urgence. Voilà pourquoi nous avons non seulement adressé un courrier aux Ministres de la Santé Publique et de la Consommation au sujet de ce test, mais avons également demandé à l’Europe de prendre des mesures de concert avec les organisations d’autres pays.

Les résultats de notre test


Imprimer Envoyer par e-mail