L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Sprays solaires pour enfants: évitez ISDIN et Uriage

23 mai 2019

23 mai 2019

Pour un spray solaire pour enfants, pas besoin de vous rendre à la pharmacie. Au supermarché ou en droguerie, vous trouverez des produits meilleur marché tout aussi efficaces. Deux produits sont toutefois à éviter: le spray SPF 50+ de ISDIN ne protège pas suffisamment, et celui d'Uriage contient un perturbateur endocrinien. Le spray ISDIN a été retiré du marché.

Pour protéger les enfants du soleil, il convient de les enduire suffisamment de crème solaire. Cette application est à réitérer toutes les deux heures, et après chaque plongeon dans la piscine. Un produit ayant un facteur de protection solaire (SPF) de minimum 30 ou 50 est un must. Nous avons testé 14 sprays solaires pour enfants au SPF 50+. Résultat: tous n'offrent pas une protection suffisante. Le spray ISDIN offre une protection moins importante que promise, et celui d'Uriage contient un perturbateur endocrinien qui n'a pas sa place dans un tel produit.

Deux sprays à éviter

Un bon spray protège des rayons UVB et UVA. Le SPF désigne le niveau de protection contre les rayons UVB. Ceux-ci sont responsables des coups de soleil et de la plupart des cancers de la peau. Les rayons UVA accélèrent le vieillissement cutané et accroissent également le risque de cancer.

13 des 14 produits testés satisfont tous au SPF 50+ annoncé et au minimum légal en matière de protection contre les UVA. Seul le spray ISDIN, en vente dans les pharmacies, ne protège pas suffisamment contre les UVB et les UVA. Le SPF 50+ affiché est plutôt équivalent à un SPF 15, ce qui ne suffit pas pour les peaux sensibles des enfants. De plus, ce spray contient des substances susceptibles de provoquer des réactions allergiques, en dépit des allégations « testé dermatologiquement » et « pediatrics » affichées sur l’étiquette.

Dans le spray solaire de la marque Uriage, nous avons trouvé un perturbateur endocrinien. Il s’agit de l’éthylhexylméthoxycinnamate, une substance pouvant avoir une incidence sur le système hormonal. Une telle substance n’a donc rien à faire dans un produit destiné à un public fragile.

Nous avons depuis écrit aux fabricants et au SPF Santé publique afin qu’ils adaptent leurs produits. Le SPF Santé publique a entre-temps décidé de retirer le produit d'ISDIN du marché. Les personnes ayant ce produit à la maison peuvent le ramener à la pharmacie et recevoir soit un remboursement, soit un autre produit solaire en échange.

Pas besoin d’aller à la pharmacie

Nous avons toutefois aussi de bonnes nouvelles: les produits méritant les labels « Meilleur du Test » et « Maître-Achat » sont disponibles au supermarché et en droguerie.

Les trois produits de notre test réalisant les scores les plus bas, dont les produits ISDIN et Uriage, sont plus onéreux que le « Meilleur du Test » et sont uniquement disponibles en pharmacie.

En d’autres termes: les produits vendus en pharmacie ne sont pas forcément meilleurs. L’efficacité du produit ne dépend donc pas de l’endroit où vous l’avez acheté.

 

SOLAIT (KRUIDVAT) Kids sunspray 50+
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
8,99 
CIEN (LIDL) Sun spray for kids 50+
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
5,99 
ZENOVA (ACTION) Kids 50+
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
4,95 

Il ne suffit pas de tartiner

N’oubliez pas que même avec la meilleure des crèmes solaires, mieux vaut ne pas s’exposer indéfiniment au soleil. Il est préférable que les enfants restent à l’ombre entre 12 et 16 h. Pensez également à protéger vos charmantes têtes blondes avec un chapeau, des lunettes de soleil et un vêtement en coton léger couvrant les bras et les épaules. Vous trouverez d’autres conseils sécurité dans notre dossier Bronzer avec sagesse.

Vers notre dossier