L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Aucun shampoing ne peut réparer vos cheveux

26 mars 2019

Cheveux ternes, fragiles et fourchus ? Qui espère réparer les dégâts au moyen d’un shampoing réparateur en sera pour ses frais. Ces shampoings ne sont pas mauvais pour autant ; simplement, ils se prévalent sur leurs emballages d’arguments de vente vides de sens.

Les shampoings réparateurs prétendent réparer en quelques lavages les dommages subis par vos cheveux sous l’action de la chaleur et des (dé)colorations. Une promesse qu’ils ne sont, hélas !, pas en mesure de tenir. Mais, si un shampoing "réparateur" ne peut redonner vie à vos cheveux, un bon shampoing, suivi ou non d’un après-shampoing, peut les soigner.

Pour cela, pas besoin d'un shampoing spécial et encore moins de dépenser des fortunes. Nous avons comparé 14 shampoings "réparateurs" avec 2 shampoings ordinaires ne se revendiquant pas de ces allégations réparatrices trompeuses, et ces derniers se sont révélés (au moins) aussi efficaces sur le plan du lavage et de l’entretien des cheveux.

La parole aux femmes et aux experts

En labo, nous avons tout d’abord testé l’ensemble des produits sur des échantillons de cheveux véritables. Nous avons "coloré" les cheveux avec des pigments et vérifié si ces derniers étaient éliminés après le lavage. Tous les shampoings s'en sont bien sortis.

Les shampooings ont également été testés dans un environnement réaliste. Deux experts capillaires ont lavé les cheveux de 25 volontaires avec 16 shampoings de notre test. Ils ont observé leur facilité d’utilisation, la mousse, le démêlage, la brillance, l’élasticité et l’électricité statique.

Enfin, 30 autres femmes ont été invitées à utiliser les shampoings chez elles à trois reprises pendant une semaine avant de donner leur appréciation.

Pas de pouvoir réparateur

Tous les shampoings réparateurs testés ont donc manqué à leur promesse de réparer vos cheveux. Les cheveux sont en effet constitués de fibres mortes, auxquelles il est impossible d’insuffler une nouvelle vie. Ces shampoings ne sont pas nécessairement mauvais pour autant ; simplement, ils se prévalent sur leurs emballages d’arguments de vente vides de sens. Ce qu’ils font par contre convenablement, c’est laver et entretenir vos cheveux.
Ces shampoings réparateurs n’apportent donc aucune valeur ajoutée : les shampoings ordinaires font tout aussi bien. L’argument sur l’emballage du shampoing annonçant une action réparatrice est par conséquent trompeur. C’est pourquoi nous avons demandé aux fabricants concernés de retirer de telles allégations de leurs emballages.

Les moins bons sont les plus chers

Si un shampoing n’est pas capable de réparer les cheveux, il est par contre en mesure de les laver et de les soigner. Un bon shampoing, une coupe régulière et un après-shampoing éventuel permettront à vos cheveux de présenter (temporairement) moins de frisottis, plus de brillance et de douceur. Inutile pour cela de casser votre tirelire : les shampoings chers sont justement ceux qui ont obtenu les moins bons scores.

Vous êtes impatient de découvrir quel shampoing redonnera tout son éclat à votre chevelure ? Consultez tous les résultats dans notre comparateur shampoings.

ELSEVE Dream long shampooing réconstituant
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
4,03 
SCHWARZKOPF GLISS KUR Total repair shampoo
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
3,45 
GARNIER Erable guérisseur
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
2,91