L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Pourquoi nous évaluons les cosmétiques autrement que l’appli Yuka

09 septembre 2021

On nous demande régulièrement pourquoi les résultats de nos tests de cosmétiques diffèrent de ceux de l’appli Yuka. C’est très simple : nous effectuons des tests en laboratoire alors que l’appli Yuka se contente de regarder quels ingrédients contient le produit cosmétique. Clarifions les choses à l’aide de trois exemples concrets.

Voici comment nous procédons

Avant d’entamer chaque test sur des cosmétiques, nous déterminons avec soin ce qu’il importe de tester pour ce produit en particulier. Nous nous concertons également avec nos associations-sœurs d’autres pays pour vérifier ce qu’elles ont déjà testé par le passé. Nous nous renseignons aussi auprès de plusieurs laboratoires pour connaître leur opinion concernant les points importants à tester. En cas de discussions ou d’interrogations, nous consultons des professionnels de la profession.

Nos tests englobent dès lors de nombreux aspects: si le produit fonctionne, l’avis des utilisateurs, la conformité de l'étiquetage à la législation, la présence ou non d'ingrédients nocifs, la toxicité éventuelle pour l’environnement. L’évaluation de l’efficacité du produit est prépondérante tout au long du test. Pour chaque produit testé, nous expliquons sur notre site web comment se sont déroulés le test et l’évaluation.

Voici comment procède Yuka

L’application Yuka se contente d’attribuer un score sur la base des ingrédients mentionnés sur l’emballage d’un produit cosmétique. Parfois, l’évaluation n’est donc pas assez nuancée. Elle ne tient par exemple pas compte de la quantité des ingrédients, de la fréquence d’utilisation, de l’âge (enfants ou adultes) et du sexe de l’utilisateur, de la durée de contact du produit avec la peau, de la partie exacte du corps où le produit est appliqué, du fait que la peau soit ou non préalablement abîmée, etc.

Yuka est plus strict dans l’évaluation des ingrédients que nous. Les «bons» produits Yuka ne contiennent quoi qu’il en soit aucun perturbateur endocrinien (connu ou supposé) ni allergène ou parfum pouvant provoquer des réactions allergiques. Étant donné que seule une minorité de la population (1 à 3%) est concernée par de telles allergies de contact aux parfums, nous vérifions uniquement la présence de perturbateurs endocriniens connus et ne mentionnons les allergènes que pour information. Nous nous montrons plus sévères pour les produits pour enfants. 

Le score de l’appli Yuka ne repose par contre pas sur des tests en laboratoire, des tests d’utilisation ou le prix.

 

Trois exemples mis en lumière

Crèmes solaires

Qu'avons-nous testé? Uv A, SPF, test utilisateur, impact environnemental des ingrédients et de l'emballage, étiquetage et ingrédients nocifs

Coût du test 2021? 15 700 € par an (test continu)

Différence avec Yuka?

  • Le spray solaire Zwitsal SPF 50+ obtient une note de 66 sur 100 (vert, bon) chez Yuka, alors que notre test en laboratoire montre que le spray ne protège qu’à concurrence d’un SPF 30 au lieu du SPF 50+ indiqué sur l'étiquette. Le spray Caudalie SPF 30 Yuka reçoit également une bonne note de 55 sur 100 (vert, bon) de la part de Yuka, même s'il ne protège pas assez contre les UV B (seulement un SPF de 15-20), ni contre les UV A.
  • Une crème solaire peut obtenir un bon score chez Yuka même si elle n'atteint pas le SPF (Uv B) ou l'Uv A promis.
 
Antitranspirants

Qu'avons-nous testé?

Efficacité contre les odeurs, la transpiration et les taches, test utilisateur, impact environnemental de l'emballage, étiquetage et ingrédients nocifs

Coût du test 2021? 31300€

Différence avec Yuka?

  • Certains produits contiennent de l'hydroxytoluène butylé (BHT) et reçoivent dès lors immédiatement une mauvaise note de Yuka. Toutefois, le BHT n'est pas considéré comme un cancérogène potentiel ou un perturbateur endocrinien. Les tests concernant les effets possibles sur notre peau n'ont pas non plus donné de résultats.
  • Tous les anti-transpirants contiennent de l'aluminium, ce qui fait baisser le score de Yuka. Cependant, il n'a pas été prouvé que l’aluminium augmente le risque de maladies telles que la maladie d'Alzheimer, le cancer, etc.
 
Crème antirides

Qu'avons-nous testé? Efficacité anti-rides, hydratation, test utilisateur, étiquetage et ingrédients nocifs

Coût du test 2020? 21500€

Différence avec Yuka?

  • Une crème anti-rides peut obtenir un bon score de Yuka, tout en n'étant pas suffisamment hydratante. Caudalie Premier Cru et Weleda Wild Rose obtiennent des notes élevées de Yuka, alors que notre test en laboratoire montre qu'elles n'hydratent pas assez et ne sont pas non plus efficaces contre les rides.

 

Server Error