Communiqué

Aucun shampoing ne permet de réparer les cheveux

26 mars 2019

En laboratoire, l’organisation a d’abord testé tous les produits sur des échantillons de cheveux véritables. Elle a "coloré" les cheveux avec des pigments et elle a vérifié si ces pigments étaient éliminés après le lavage. C’était effectivement le cas pour tous les shampoings. Les produits ont ensuite été testés en conditions réelles. Deux experts capillaires ont lavé les cheveux de 25 volontaires avec les 16 shampoings du test. Enfin, 30 autres personnes ont été invitées à utiliser les shampoings chez elles à trois reprises pendant une semaine et à donner leur appréciation.

 

Résultat ? Aucun des shampoings testés ne tient sa promesse de réparer les cheveuxEn effet, les cheveux sont constitués de fibres mortes, auxquelles il est impossible d’insuffler une nouvelle vie. Par contre, tous assurent un lavage et un entretien sans défaut.

 

Ces shampoings prétendument réparateurs se prévalent donc sur leurs emballages d’arguments de vente vides de sens. Ces shampoings réparateurs n’apportent aucune valeur ajoutée puisque les shampoings ordinaires font tout aussi bien.

Test Achats est d’avis que ces allégations réparatrices sont trompeuses et a adressé des courriers aux fabricants leur demandant de les retirer de leurs emballages.

 

Les résultats complets du test peuvent être consultés sur www.testachats.be/comparershampoing.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.