Communiqué

Test Achats découvre du nickel et du formaldéhyde dans 3 mascaras

28 novembre 2022

Test Achats a récemment testé 23 mascaras noirs non waterproof pour détecter la présence de métaux lourds et de « substances critiques », qui sont des substances qui ne devraient pas se trouver dans les cosmétiques. Deux des mascaras testés (Mascara velours de Zao et le Volume de Chanel 10 : Noir de Chanel) présentent des niveaux élevés de formaldéhyde, une substance interdite, et un mascara (Max Factor X Divine Lashes Rich Black) contient trop de nickel, qui peut provoquer des réactions allergiques. L'organisation de défense des consommateurs a notifié ces résultats au SPF Santé Publique. A côté de cela, Test Achats dénonce également l’emballage peu écologique de tous ces mascaras. Pour certains mascaras, il reste parfois plus de la moitié du produit dans l'emballage. Enfin, l’organisation constate qu’il ne faut pas dépenser une fortune pour obtenir un produit de qualité: le Maître-Achat coûte 1,39 EUR.

Substances nocives

Le formaldéhyde est une substance cancérigène qui peut également provoquer une irritation cutanée. Il est donc interdit dans les produits cosmétiques, mais certains conservateurs utilisés dans les formules des cosmétiques peuvent libérer du formaldéhyde. Dans ce cas, le fabricant doit apposer la mention "contient du formaldéhyde" sur l'emballage. Aucun des mascaras testés ne comportait une telle mention, mais Test Achats a tout de même trouvé des niveaux excessifs ( > 10 mg/kg) de formaldéhyde dans deux produits : le Mascara Velours de Zao et le Volume de Chanel 10 : Noir de Chanel.

Test Achats a également analysé la présence de métaux lourds dans les mascaras dont seules des traces sont autorisées, c'est-à-dire en très petites quantités. L'organisation de consommateurs a pourtant trouvé 8mg/kg de nickel dans le mascara Max Factor X Divine Lashes Rich, soit la plus haute valeur de tous les produits testés. Bien qu’aucun seuil légal n’existe aujourd’hui, Test Achats juge cette quantité problématique et déconseille dès lors l’achat de ce produit

Impact environnemental

Test Achats n’a pas seulement analysé la composition des mascaras mais aussi le tube et sa brosse d’application. "Nos analyses ont montré qu’entre 15 et 62% de votre mascara ne pourra pas être utilisé, car il reste coincé dans son emballage. C'est une quantité énorme ! Pour obtenir l'Ecolabel européen, par exemple, un maximum 8% du produit peut rester dans l'emballage. C'est à la fois mauvais pour l’environnement, mais aussi pour votre portefeuille quand on sait qu’un mascara coûte facilement 20 réagit Julie Frère, porte-parole de Test Achats.

Différences de prix

Les résultats des tests de l’organisation de défense des consommateurs montrent qu'il faut effectivement débourser un peu plus pour un bon mascara. Les produits testés des marques de luxe Yves Saint Laurent et Lancôme sont très bien notés, alors que les variantes moins chères le sont beaucoup moins. A une exception près : le mascara Max & More Volumising Black d'Action qui obtient le label Maître-Achat. A seulement 1,39 euros, ce produit n'a rien à envier aux mascaras les plus chers vendus en parfumerie.


Tous les résultats du test peuvent être consultés sur notre site en cliquant ici

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.