Dossier

Autotests: souvent inutiles

26 mars 2018

26 mars 2018
Les autotests sont-ils fiables? Jamais totalement. Et dans la plupart des cas, si vous avez une question sur votre santé, il vaut mieux consulter votre médecin. Ce sera plus efficace. De plus, les selftests coûtent assez cher.

De nombreux tests à réaliser soi-même sont en vente sur internet depuis quelques années. Et depuis fin 2016, certains ont été mis en vente en pharmacies. Cela leur donne une aura de légitimité, alors qu’il vaut souvent mieux consulter son médecin qu'acheter un autotest.

En effet, si le test indique un problème, vous devrez de toute façon vous rendre chez votre médecin pour un examen et la prescription d’un traitement. Et vous devrez aussi vous y rendre si le test ne révèle pas de problème et que vous continuez à souffrir de symptômes, puisque vous n'en connaîtrez toujours pas la cause.

Jamais totalement fiables

Les autotests ont d’indéniables avantages. Ils sont simples, donnent vite un résultat et sont généralement faciles à interpréter. Mais leurs défauts sont au moins aussi importants. D’abord, ils ne sont jamais 100 % fiables. Les exigences liées aux autotests sont moindres que celles liées aux tests classiques. Pour les autotests, les entreprises effectuent des tests en laboratoire sur des personnes saines, ce qui ne reflète pas nécessairement la réalité. Cela augmente le risque d’erreur.

L'autotest peut annoncer un faux positif (indiquant que vous êtes malade alors que vous ne l’êtes pas) ou un faux négatif (indiquant que vous n'êtes pas malade alors que vous l’êtes). Imaginez le choc de celui à qui le test annonce à tort "vous êtes séropositif" et les dégâts que peuvent causer un "vous n’êtes pas malade" à quelqu’un qui nécessite des soins...

Plus chers et moins précis

Un autotest n’est utilisable qu’une fois et ne mesure qu’un seul paramètre. Il coûte en moyenne 15 à 20 €. Le prix d'un test sanguin classique dépend des paramètres que l'on veut examiner et coûte entre 0 € et 16 € au patient. Vous devez aussi compter votre consultation (6 € de 25,43 € dont 19,43 € sont remboursés par l’INAMI). Avec un test sanguin classique et l'avis du médecin, on en sait plus qu'avec l'unique paramètre de l'autotest.

Par ailleurs, les autotests devraient afficher clairement le groupe qu’ils ciblent. Par exemple, une femme sportive d’une vingtaine d’années n’a pas besoin d’un test de cholestérol. Et une personne avec des antécédents familiaux de cancer aura, elle, ferait mieux de demander conseil à son médecin.

D'utile à déconseillé

Nous avons analysé différents autotests et déterminé leur utilité :

  • utile : le paramètre mesuré est correct. En cas de résultat négatif, vous ne devez pas aller chez le médecin.

Utile

  • utilité limitée : idem qu'utile. Le paramètre mesuré est correct, mais il existe un meilleur test.

utilité limitée

  • utilité contestable : quel que soit le résultat, vous devrez consulter un médecin. Mieux vaut passer tout de suite chez le médecin pour un examen.

utilité contestable

  • déconseillé : le paramètre mesuré est incorrect ou inutile. Mieux vaut vous rendre tout de suite chez le médecin.

déconseillé

Quel contrôle des autorités?

Actuellement, le label C.E. porté par un autotest garantit que celui-ci répond à certaines exigences lui permettant d’être distribué dans l’Union européenne, mais en aucun cas que celui-ci a prouvé son efficacité. Nous estimons que cela devrait pourtant aussi être vérifié par les autorités et que les tests inefficaces ou déconseillés ne devraient pas être mis en vente.

Découvrez notre analyse de tous les autotests ci-après :

 


Imprimer Envoyer par e-mail