L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Pharmacies de garde entre 22h et 9h: l’info à nouveau sur internet

08 décembre 2017
Pharmacie de garde

08 décembre 2017
Sur le site internet pharmacie.be, vous pouvez retrouver les pharmacies de garde les plus proches, sauf celles disponibles entre 22h et 9h. Pour celles-ci, il faut appeler un numéro de téléphone payant (1,50 €/minute). Début décembre, nous avons appris que cette information sera bientôt à nouveau accessible sur internet. Une bonne nouvelle.

Quand on a un besoin urgent d’un médicament, devoir appeler pour connaître les pharmacies de garde, entre 22h et 9h, n’est pas du tout pratique… Sans parler du fait que ce soit payant (1,50 €/minute)! Nous avions d’ailleurs protesté lors de la mise en place de ce système, en 2015. Début décembre, nous apprenions que l’information sur les pharmacies de garde de nuit serait à nouveau disponible sur pharmacie.be. Nous nous réjouissons que l’accès à cette information essentielle redevienne simple et gratuit.

Des pharmaciens inquiets

Certains pharmaciens semblent moins satisfaits. Pour l’association pharmaceutique belge (APB), le fait que l’information était uniquement disponible par un appel payant constituait une barrière diminuant les achats non urgents. De plus, cela augmentait la sécurité en limitant les visites de clients ayant des problèmes d’addiction et exigeant des médicaments.

L’inquiétude des pharmaciens concernant leur sécurité est à prendre au sérieux. Cependant, résoudre ce problème en compliquant l'accès à la pharmacie de garde n'est pas une bonne solution. La ministre responsable doit discuter avec les représentants des pharmaciens pour trouver des solutions satisfaisantes pour toutes les parties.

Accessibles même sans ordonnance, mais il ne faut pas en abuser!

Les pharmaciens assurent le service de garde à tour de rôle, pour garantir la continuité des soins à l’ensemble de la population. Contrairement à d’autres professions, ils ne bénéficient pas d’une période de repos après leur prestation de garde. Il est donc essentiel de ne pas les réveiller pour de fausses "urgences". Trop de gens, par ignorance ou par facilité, abusent du service de garde pour faire leurs courses la nuit. 

En 2014, une enquête de l’APB avait mis en lumière les demandes parfois surréalistes auxquelles les pharmaciens de garde doivent faire face. Trois cas de figure fréquents irritent particulièrement les pharmaciens. Il s’agit des gens qui viennent de nuit: 

  • pour compléter leur trousse de voyage avant leur départ le lendemain;
  • pour acheter "en urgence" des médicaments prescrits il y a plusieurs jours, voire semaine ou mois;
  • pour faire des achats prétendument "urgents", mais qui y renoncent quand on leur réclame un honoraire de garde de quelques euros.

Ne vous rendez donc chez le pharmacien de garde que pour de vraies urgences!

Mon pharmacien peut-il me faire payer plus cher?

Le pharmacien peut percevoir un supplément, un honoraire de garde, pour toute prestation effectuée en dehors des heures d'ouverture normales. Si le patient vient chercher entre 19 heures et 8 heures, ou le dimanche ou un jour férié, un médicament remboursé, prescrit, et dont l'urgence a été attestée par le médecin, l'honoraire de garde est pris en charge par l'assurance-maladie. Celui-ci s'élève à 5,16 euros.

Dans tous les autres cas (prescriptions non urgentes, médicaments non remboursés, autres produits...), le pharmacien peut vous réclamer un honoraire de garde et même en fixer librement le montant, à condition que celui-ci reste raisonnable et soit affiché de manière visible.

 

Imprimer Envoyer par e-mail