L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Alcoolisme: Consommation alcool

03 février 2020
alcool-et-sante

Comment savoir si votre consommation est normale ou problématique? Que faire pour ne pas dépasser les limites? Quand est-on alcoolique? Retrouvez ici tous les conseils qui vous aideront à rester maître de votre consommation d’alcool!

Consommation alcool

La plupart des consommateurs d’alcool ne sont pas conscients de leur rapport aux boissons alcoolisées. Dans notre pays, 10% des Belges buvant de l’alcool ont une consommation jugée problématique. Vous vous demandez à partir de quand quelqu’un est considéré comme alcoolique? Ou vous voulez peut-être savoir si votre consommation d’alcool (ou celle de vos proches) est normale? On fait le point dans ce dossier !

L’alcoolisme n’est pas une fatalité

Pris en quantité modérée, l'alcool peut être source de joie et de plaisir. Mais une consommation excessive, ou à des moments peu appropriés peut se révéler très dangereux. Cependant, l’alcoolisme n’est pas une fatalité et il existe des solutions pour s’en sortir. Si vous pensez souffrir de cette maladie, n’hésitez pas à appeler un numéro vert ou à consulter votre médecin qui vous donnera les pistes possibles pour arrêter de boire et guérir.

Consommation d’alcool : quand s’inquiéter?

Comment réduire sa consommation? A partir de quand est-on alcoolique? On considère qu’au-delà de 40 grammes d'alcool par jour pour les hommes et 24 grammes pour les femmes, la consommation d'alcool devient problématique. Voici quelques conseils pratiques pour réduire la consommation de boissons alcoolisées sans pour autant renoncer à "faire la fête".

Pour la personne qui reçoit :

  • Incluez une variété de boissons non alcoolisées dans l'offre de boissons.
  • Proposez toujours à manger en même temps que des boissons alcoolisées.
  • Si vous préparez des cocktails "maison", ne les faites pas trop alcoolisés, et prévoyez des alternatives sans alcool.
  • Si certains de vos hôtes ont bu un peu trop, proposez-leur des boissons non alcoolisées. Soyez particulièrement attentif(ve) aux jeunes.
  • Assurez-vous que tous vos invités sont en état de rentrer chez eux en toute sécurité. N'hésitez pas à faire appel à une personne sobre, ou à appeler un taxi si tel ou tel conducteur vous paraît présenter un danger pour lui-même et pour les autres.

Pour les participants à la fête :

  • Si vous devez conduire, évitez de boire ou limitez votre consommation au minimum
  • Si vous savez que vous risquez de boire, prévoyez votre retour en transports publics ou en taxi, ou choisissez dans votre groupe d'amis une personne qui restera sobre et reconduira les autres (un Bob)
  • Après chaque boisson alcoolisée, avalez un verre d'eau, de jus de fruits, de soda ou autre boisson non alcoolisée
  • Dans un lieu inconnu (boîte de nuit, dancing, etc.), n'acceptez pas de boissons proposées par un étranger et n'abandonnez pas votre verre sur la table: il est facile d'y verser à votre insu des substances dangereuses.