L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Les Belges, pas fans des autotests pour les fêtes de fin d'année

23 décembre 2021
homme effectuant un autotest

Limitez vos contacts, aérez et faites un autotest au préalable : tels sont les conseils pour les fêtes de fin d'année qui approchent. Toutefois, le message semble tomber dans l'oreille d'un sourd puisque près de la moitié des Belges n'ont pas l'intention de réaliser un autotest.

Seuls 16% des Belges affirment qu'ils feront un autotest avant de s'asseoir à la table de Noël, et 10% avant de fêter le Nouvel An. C'est ce qui ressort de notre enquête menée cette semaine auprès de 1 400 adultes. En revanche, près d'un répondant sur deux a déclaré qu'il ne se soumettrait certainement pas à un autotest. Néanmoins, l'autotest est fortement recommandé comme ligne de défense supplémentaire contre la COVID-19 en cette période de fin d'année.

VERS NOTRE DOSSIER AUTOTEST

"Faible risque d'infection"

Près de la moitié (46%) des personnes interrogées ne feront pas d'autotest à Noël ou au Nouvel An. Ce pourcentage semble être plus élevé à Bruxelles et en Wallonie (54-55 %) qu'en Flandre (40 %). Un sur trois (35 %) dit qu'il ne le fera que s'il présente des symptômes avant la fête. 

La raison la plus fréquemment citée (46%) pour ne pas faire de test avant une fête est que les gens considèrent que le risque d'être infecté est faible : ils ont été complètement vaccinés, ont reçu un rappel ou ont déjà été infectés. D'autres pensent que les auto-tests ne sont pas fiables (20%) ou trop chers (13%).

En outre, il y a beaucoup de personnes qui font la fête dans un cercle restreint (avec leur famille) ou pas du tout, ou qui ont fait très attention à leurs contacts avant les célébrations. Quelques-uns ne font pas l'autotest par principe, parce qu'ils sont fatigués des mesures.

"Pour moi et pour les autres"

Ceux qui envisagent de mettre un écouvillon dans leur nez le font principalement pour réduire le risque de contamination tant pour eux-mêmes que pour leurs compagnons (65%). Dans un cas sur sept (14%), l'hôte ou l'hôtesse l'a spécifiquement demandé comme condition de participation à la fête. Enfin, un répondant sur dix a déclaré qu'il suivait les conseils du gouvernement.

Bien qu'il s'agisse d'un conseil judicieux, car les autotests peuvent détecter un grand nombre d'infections, il est également important de savoir qu'un tel autotest peut également donner un faux résultat positif ou négatif. Faites un tel autotest juste avant la fête et suivez attentivement les instructions. Veuillez noter que les températures froides peuvent produire des résultats peu fiables. Faites donc votre test à la maison au préalable, et non à l'extérieur lors de la fête.