L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

De meilleures informations sur la vaccination des adolescents sont indispensables

28 juillet 2021
De meilleures informations sur la vaccination des adolescents

Depuis peu, les jeunes peuvent également se faire vacciner contre la COVID-19, dès l’âge de 12 ans.  La balance entre avantages et inconvénients n'est cependant pas exactement la même que celle pour les adultes. Les pouvoirs publics en parlent trop peu. Nous faisons le point sur les pour et les contre. 

Conformément à l'avis rendu par le Conseil supérieur de la santé, tous les jeunes âgés de minimum 12 ans et résidant à Bruxelles ou en Wallonie reçoivent également un courrier concernant la vaccination contre la COVID-19. Ils doivent ensuite décider eux-mêmes s’ils souhaitent prendre rendez-vous ou non. La Flandre va encore plus loin et invite systématiquement tous les jeunes de minimum 12 ans à se faire vacciner. Nous sommes convaincus que les informations contenues dans ces courriers et sur les sites laatjevaccineren.be et jemevaccine.be ne suffisent pas.

Afin que les jeunes et leurs parents puissent réellement faire un choix en toute connaissance de cause, les pouvoirs publics devraient informer de tous les avantages et inconvénients de la vaccination pour les jeunes, sans exception. Cela devrait se faire aussi bien sur le plan individuel que sur le plan collectif, en évaluant leur ordre de grandeur. 

Un ticket pour la liberté, à risques limités

Le vaccin contre le coronavirus évite à votre enfant de devoir être hospitalisé et de perdre la vie des suites de la COVID-19, ainsi que de développer une forme longue de la COVID ou le syndrome inflammatoire multisystémique. Ces avantages sur le plan individuel pèsent toutefois moins dans la balance chez les jeunes que chez les adultes, car un jeune en bonne santé a en général beaucoup moins de risques d’être contaminé par le coronavirus qu’un adulte. En revanche, la vaccination constitue, pour le moment, un ticket pour la liberté qui permet de participer à des événements et de voyager sans tracas. 

Les inconvénients sur le plan individuel, à savoir les risques d’effets secondaires, sont toutefois bien présents. Il s’agit d’un côté d’effets secondaires typiques et temporaires qui sont propres à la stimulation du système immunitaire, comme la fièvre et les maux de tête, et qui disparaissent d’eux-mêmes. Environ 6 % des 16-25 ans et près de 3,5 % des 12-15 ans subissent des répercussions temporaires dans leur vie quotidienne à cause de ces effets secondaires. Dans de rares cas, des effets secondaires plus graves peuvent se produire, comme une inflammation du myocarde ou du péricarde.

Être solidaire des groupes à risque ailleurs dans le monde

Par ailleurs, la vaccination des jeunes présente aussi des avantages collectifs : moins de risques d’apparition de nouveaux variants du virus et plus de chances d'atteindre l'immunité de groupe dans notre pays, bien que nous ne disposions pas encore de chiffres concrets pour mesurer les effets attendus de la vaccination de ce groupe sur la circulation du virus.

Cependant, la décision de nos pouvoirs publics d’entamer la vaccination des jeunes présentant de faibles risques de santé se fait au détriment de pays moins favorisés. Dans ces pays, les personnes plus âgées et les patients à risque en perdent toujours la vie parce qu’ils n’ont pas accès au vaccin, et de nouveaux variants du virus ne cessent d’apparaitre. C'est pourquoi nous avons - comme le Conseil supérieur de la santé, d'ailleurs - des objections éthiques à cette décision politique. Nous préférerions que la Belgique fasse don de ces vaccins aux pays en développement afin qu'ils puissent au moins protéger leurs groupes à risque.

Des informations complètes, concrètes et accessibles à tous sont nécessaires

Tous ces avantages et inconvénients, essentiels à la prise de décision en toute connaissance de cause, sont insuffisamment explicités dans la campagne de vaccination actuelle. Nous demandons donc aux pouvoirs publics de mieux dresser l’inventaire des avantages et inconvénients pour les jeunes, ainsi que de rendre ces informations beaucoup plus accessibles.

Consultez notre dossier dédié aux vaccins contre le coronavirus pour de plus amples informations. 

Vers notre dossier sur les vaccins

 

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

198 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

27-09-2021

Déjà une troisième injection pour les plus de 65 ans car les experts ont fait la découverte que l'immunité faiblissait au fil du temps. Magnifaïk!
Profitez-en c'est gratuit! ... sauf pour ... les CON-tribuables!

On n'a toujours pas de mixture spécifique aux variants dont Delta. Pas grave, YAKA présenter le Safe-ticket au virus!

N'oubliez pas le vaccin contre la grippe lambda! On n'est jamais assez prudent.
On ne sait pas quel variant, mais ce n'est pas grave, ... c'est un cocktail!

Bravo les financiers pharmaceutiques! Quel beau business grâce à la connivence des politocards et experts querelleurs! Belle réussite de marketing et de lobbying!
RTBF ce 27/09/2021: Le Scan : à quoi servent les mystérieux sponsors du Conseil de l’Union Européenne ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

06-09-2021

Le vaccin octroi un Safeticket de durée illimitée alors qu'une guérison n'accorde que 6 mois de validité.
La réaction naturelle du système immunitaire capable de production d'anticorps adaptés serait inférieure à l'effet d'une mixture.
Le naturel serait il inférieur à une potion magique de financiers ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-09-2021
, a répondu:

Ben oui... Tout ce qui est naturel n'est pas bon. Les virus ne sont-ils pas "naturels" ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-09-2021
, a répondu:

Merci pour votre réaction.

"Inférieur et supérieur" ne sont pas antithétiques à "mauvais et bon".
Évitons de tout mélanger!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-08-2021

Bjr. Bien que tjs confiant en l'équipe de TA qui se bat notamment pour plus de transparence autour des vaccins je suis en désaccord total avec ce "test".
Ne pas être d'accord ne veut pas dire "je m'en fous".
Je me sent concerné comme chacun mais ne peut pas accepter que l'on présente encore le vaccin comme la seule solution.
Celui ci n'empêche de plus ni d'être contaminé ni de contaminer.
La HAS écrit qu’aucune donnée ne permet de conclure que le vaccin protège des formes graves ni de la transmission.
Les hôpitaux surcharges alors qu'il est possible de traiter avant que cela ne nécessite une hospitalisation!
L'autorisation des vaccins n'est que conditionnelle.
EMA (European Medecin Agency):"A ce jour, nous ne disposons d’aucun recul en termes d’efficacité ou de sécurité des vaccins autorisés contre la Covid-19 pour les enfants et adolescents. En effet, les études de Phase 3 de ces vaccins, qui sont toujours en cours, n’ont produit des résultats que pour les personnes de plus de 16 ans.
Pour les 12-15 ans elles ne se termineront qu’en 2024 !
L’OMS ne RECOMMANDE PAS la vaccination des enfants et des adolescents.
La société française de pédiatrie NE RECOMMANDE PAS LA VACCINATION des enfants et des adolescents en bonne santé.
Le conseil consultatif national d’éthique (CCNE) nous le rappelle : « à ce jour, pour le CCNE, la vaccination des enfants de moins de 12 ans ne semble pas éthiquement et scientifiquement acceptable»
Qd vous acceptez l'injection, vous donnez votre consentement et ne pouvez plus vous retourner contre ces compagnies. Doit on confier notre santé et celle de nos enfants a des sociétés condamnées pour corruption et pour certaines, vente de produits cancérigènes (a lire simplement sur wikipédia concernant J&J)?
Allez y, c'est sans risque. Et si il y a un souci, de toute manière, faut pas venir me voir.
Ce serait des marchands de voitures, personnes ne prendrait le risque.
Je ne pourrais pas, en mon âme et conscience, faire piquer mon fils et lui dire, les yeux dans les yeux, tout va bien aller.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-09-2021
, a répondu:

Bonjour,
Voici quelques rectificatifs.
Si vous allez sur le site de l'EMA déjà en mai 2021, vous pouvez lire: EMA’s human medicines committee (CHMP) has recommended granting an extension of indication for the COVID-19 vaccine Comirnaty to include use in children aged 12 to 15. The vaccine is already approved for use in adults and adolescents aged 16 and above.
Cela ne correspond pas à votre déclaration.

Les vaccins ont été développés pour nous mettre à l'abri des formes sévères et ils sont efficaces dans 90-95% des cas, un peu moins avec le variant delta. La contamination et la transmission se font principalement par voie nasale, hors les anticorps (AC) du vaccin se trouvent dans la circulation sanguine, voilà l'explication. Mais si le virus pénètre dans l'organisme, il rencontre les AC suite au vaccin et la personne est protégée, mais pas à 100%, non pas pour des raisons vaccinales mais suite à un système immunitaire moins efficace dans certaines situations cliniques.
Un vaccin administré par voie nasale est en cours d'étude justement pour lutter contre ce virus dès le premier contact nasal.

Non seulement les études randomisées mais aussi l'observation clinique montrent que les personnes vaccinées sont protégées contre les formes graves. Il suffit de regarder les statistiques des hôpitaux pour se rendre compte que ce sont principalement les non vaccinés qui se trouvent actuellement en soin intensif.

Il ne faut pas oublier que même en cas de Covid asymptomatique, il y a jusqu'à 10% de risque de Covid long, y compris chez les adolescents. Cette complication n'est pas du tout anodine et ne survient pas après le vaccin.

Le risque zéro n'existe pas, mais pour chaque personne et à tout moment (car les données changent avec les variants, delta actuellement mais le variant mu est en train d'envahir les US et est reconnu comme VOI par l'OMS) il faut évaluer la balance bénéfice/risque et décider à ce moment-là, en mettant des données et des informations scientifiques actualisées dans les 2 plateaux de la balance

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-08-2021

Quel est l'étude scientifique qui démontre que la vaccination COVID d'une grande partie de la population va diminuer la transmission du virus du COVID et de ses variants?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-09-2021
, a répondu:

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-09-2021
, a répondu:

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-08-2021

Quel est l'étude scientifique qui démontre que la vaccination COVID d'une grande partie de la population va diminuer la transmission du virus du COVID et de ses variants?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

24-08-2021
, a répondu:

La transmission se fera toujours mais les hospitalisations et décès seront très fortement diminués. Ce n'est pas négligeable lorsqu'on repense à ce que nous avons vécu

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

25-08-2021
, a répondu:

3 millions de morts en un an au niveau mondial, 7 millions à cause du tabagisme, 11 millions à cause de la malbouffe, 8 millions dû a l'hypertension...les chiffres officiels bien entendu.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-08-2021
, a répondu:

Parce que des mesures ont été prises, effectivement. ^Bertrand

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-09-2021
, a répondu:

Très bien d'avoir rappelé ses proportions.

J'ajoute la population mondiale de près de 8 milliards d'habitants.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-09-2021
, a répondu:

Lire : CES proportions et non ses proportions.

Désolé d'utiliser "Répondre" en l'abscence de pouvoir corriger mon texte.
Désolé aussi d'utiliser des majuscules en l'abscence de pouvoir souligner.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-08-2021

Je suis attristé de lire ces multiples commentaires sceptiques, complotistes, anti-vax.
Voyez un peu les refuseniks du vaccin qui le regrettent sur leur lit d'hôpital, voire de mort. La TRES grande majorité des cas se retrouvant à l'hôpital sont des personnes non vaccinées. Les vaccins, ça marche. Acceptez donc les faits au lieu d'accréditer telle ou telle hypothèse sans fondement scientifique aucun. Je salue les efforts de Test-Achats de donner des vraies réponses aux questions que certains se posent.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

24-08-2021
, a répondu:

Tout à fait d'accord avec vous

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-08-2021
, a répondu:

Merci de votre confiance. ^Pol

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021

Questionnaire très mal fichu, voire… trop bien fichu… pour rapporter des résultats tout à fait tendancieux. Et il semble que je ne suis pas le seul à penser cela…
Une HONTE de la part d'une association censée défendre et informer de façon objective le con-sot-mateur…

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-08-2021
, a répondu:

@Alessandro Cappoli @Rene Goose, @Luc de Vos Notre questionnaire a été spécialement conçue pour les jeunes de 12 à 17 ans et se base sur ce qui se rapproche le plus de leur cadre de vie : les sorties, les vacances, les festivals, les restaurants. Notre outil donne une réponse directe, sous une forme simplifiée. Le test est destiné à leur donner matière à réflexion : la vaccination reste en tout état de cause un choix personnel. Notre intention n'est donc en aucun cas d'orienter les gens vers la vaccination.

En effet, nous indiquons dans notre Newsflash que le gouvernement ne doit pas pousser les jeunes vers la vaccination, mais qu'il leur appartient d'expliquer les avantages et les inconvénients de la vaccination afin qu'ils puissent prendre une décision en connaissance de cause. Nous ne prenons pas position à ce sujet.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-08-2021
, a répondu:

ho que non! vous n' etes pas le seul!!...plus qua se désabonner, j' ai honte pour eux!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021

Bonjour, je trouve que vos propositions de réponse sont biaisées. Le "Je m'en fous" n'est pas du tout opportun. Je me suis fait vacciné mais je ne suis pas du tout certain que cela serve à qq chose (en fait si, ... nous avons été des cobayes) si ce n'est nous asservir encore un peu plus au pouvoir de Big Pharma et de l'argent (n'est-ce pas Mr Gates...). Ce ne sont pas les études et les essais des labos pharmaceutiques qui vont me rassurer, ils ont déjà été tellement souvent impliqués dans de grands scandales sanitaires et les résultats finaux des essais en rapport avec le Covid seront connus dans un an ou deux. De toute façon, les labos, eux, ne risquent rien... Des solutions bien plus efficaces et moins coûteuses, existent mais ont royalement été étouffées ou discréditées. Et tous les spécialistes qui osaient s'opposer à la vaccination ont été écartés, bafoués voire menacés. Et je ne suis pas complotiste, loin de là mais pas envie non plus de croire bêtement à la version officielle.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021

Bonjour,
Attention avec ce type d' article!, vous faites de la propagande pour les vaccins(qui est pas un vaccin, toujours en phase expérimental), oui, non!? A premier coup d' oeil ca m'a l' air. Hélas, en voyant vos articles je crois bien que oui. La seule chose qu' on a envie de faire ,est de se désabonner.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021

Le choix des réponses est pernicieux, avoir une réticence envers la vaccination Covid ne veux pas dire obligatoirement "je m'en fous" !!!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-08-2021
, a répondu:

Notre enquête a été spécialement conçue pour les jeunes de 12 à 17 ans et se base sur ce qui se rapproche le plus de leur cadre de vie : les sorties, les vacances, les festivals, les restaurants. Notre outil donne une réponse directe, sous une forme simplifiée. Le test est destiné à leur donner matière à réflexion : la vaccination reste en tout état de cause un choix personnel. Notre intention n'est donc en aucun cas d'orienter les gens vers la vaccination.^Pol

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

25-08-2021
, a répondu:

Vous voyez quand même même bien qu'au vu des commentaires, il y a un soucis au niveau de votre sondage, non ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-08-2021
, a répondu:

Nous avons un but clair avec ce genre de sondages, ici c'était d'informer les jeunes entre 12 et 17 ans. Pas leur guider dans une direction ou une autre, c'est d'ailleurs ce que nous demandons au gouvernement: de bien informer les jeunes, sans les pousser vers la vaccination. ^Bertrand

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021
, a répondu:

C'est exact, c'est la première chose que je me suis demandé ! Et voilà encore comment on fausse tout, puisque des gens vont avoir des réticences à aller vers la case "je m'en fous", ils vont donc ramener la réponse au milieu de la barre de réponse.

A mon avis, ils ont encore voulu jouer les "jeunes" en utilisant leur langage .... ou pire !!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-07-2021

J'ai compris que:
- il est inutile de vacciner ceux qui ont survécu au COVID;
- les asymptomatiques ont développé des anticorps;
- des personnes ont un système immunitaire suffisamment adapté à combattre la COVID;
- des vaccins sont ou seront inopérants contre des variantes de la COVID;
- aucun test sur la présence d'anticorps n'est pratiqué avant injection.

Dès lors ma question: Combien de personnes sont vaccinées pour le fun?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021
, a répondu:

Ou par les effets de la propagande vaccinale, n'ayons pas peur des mots !!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-08-2021
, a répondu:

Exactement je suis contre cette expérience sur les enfants par ces multinationales je suis consterné que test achats est en faveur de cette politique défense du consommateur ️

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

16-08-2021
, a répondu:

Nous ne sommes pas en faveur de cette politique, la vaccination reste en tout état de cause un choix personnel. Notre intention n'est donc en aucun cas d'orienter les gens vers la vaccination.^Pol

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-07-2021

Je crois avoir entendu que, particulièrement à Bruxelles, c'est parmi le personnel soignant que le taux de vaccination anti-covid est le plus faible.
Pour une certaine marque de bière (pas de pub sur ce forum) les Hommes (H majuscule obligée) savent pourquoi?
En matière de refus de vaccin anti-covid, le personnel soignant saurait il pourquoi?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-08-2021
, a répondu:

"Plus de 90% des médecins sont vaccinés. Ils ont donc compris que dans la balance 'bénéfices pour le patients - risques qu'ils prennent eux-mêmes' est favorable. Toute personne qui a une formation médicale et scientifique ne peut qu'avoir les mêmes conclusions. Au niveau médical, l'adhésion est déjà grande. Mais moins il y a de formation scientifique dans la profession, moins il y a d'adhésion au vaccin. C'est dans les strates de soignants peu formés et peu qualifiés qu'on aura la plus grande résistance, pas au niveau médical"
Voici ce que dit l'analyse des chiffres dans les soignants

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

29-06-2021

Le principe du nudging appliqué au passeport sanitaire consiste à inciter en douceur à changer de comportement, à persuader plus ou moins consciemment à l’aide d’un dispositif faiblement contraignant mais néanmoins volontairement un peu pénible, qui rappelle à chaque fois le message de prévention, pour encourager les comportements sécuritaires : Ce nudge consiste à faire en sorte qu’un biais cognitif « positif » déclenche chez les individus un choix sécuritaire sans les contraindre totalement, comme le ferait une obligation vaccinale : www.officiel-prevention.com/.../application-de-la-methode-du-fromage-suisse-et-du-nudging-a-la-prevention-de-la-pandemie-covid-19

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021
, a répondu:

Mais, c'est évidemment de la manipulation de masse. On pousse des gens à se faire vacciner en masse, sans aucune certitude, alors que ces vaccins à ARNm sont toujours soumis à une AMM conditionnelle (comme ce fut le cas pour le 'médicament ' officiel du Covid, le Remdévisir, qui fit scandale directement).

De plus, ces vaccins ont été fabriqués à la va-vite, une sorte de course à la poule aux œufs d'or, avec une technologie jamais testée sur l'homme, pour laquelle nous n'avons aucun recul, sans compter des effets secondaires et des morts qui apparaissent un peu partout. Tout cela pour un virus, peu létal qu'on a fait passer pour un fléau universel, ce qui avait déjà été tenté, en 2009, lors de l'épisode de la grippe A H1N1. Ce monde a perdu la raison !

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-08-2021
, a répondu:

The seminal work from Wolff et al.17 in 1990 provided the first successful example of in vitro-transcribed mRNA-expressing reporter proteins in the muscle after injection, which was followed by the studies of Martinon et al., Conry et al., and Hoerr et al. demonstrating that vaccinations with viral or cancer antigen-encoding mRNA elicited antigen-specific immune responses.

En français, les premiers travaux des vaccins à ARNm remontent à 1990 soit environ 30 ans. Avant la Covid-19, ces vaccins étaient déjà utilisés chez l'humain dans le traitement de certains cancers et dans des études contre d'autres infections. Parler de "va-vite" et de "technologie jamais testée sur l'homme" me paraît inadéquat et reflète une méconnaissance du sujet.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-08-2021
, a répondu:

Ces tests contre le cancer ou d'autres maladies auto-immunes sont toujours en cours... et sont réalisés sur des personnes qui se savent condamnées et qui tentent le tout pour le tout. Le contexte est complètement différent. Mais ça on l'oublie.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-09-2021
, a répondu:

Les vaccins à ARNm à l'étude en 2019 avant la Covid-19 avaient pour indication la rage (qui sévit encore dans certains continents et qui tue toujours), l'influenza H10N8 et H7N9, l)HPV, le Zika (responsable d'une véritable épidémie de microcéphalie extrême et de polyneuropathie en dehors du contexte de grossesse), le CMV (responsable de surdité et malformations, y compris en Europe) et du chikungunya (que vous pouvez rencontrer lors de certains voyages). Alors déclarer que ces vaccins sont réservés aux personnes mourantes ou condamnées montre une méconnaissance du sujet.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

29-06-2021
, a répondu:

Merci pour votre intervention et l'url d'un article intéressant.

Plus rudimentaire que vous je ne parle pas de nudging mais de manipulation et de tromperie, d'enfumage du troupeau de gogos.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-06-2021

Dans le calcul bénéfice - risque de la vaccination devrait figurer un élément: le traitement précoce de la maladie dès les tout premiers symptômes avec tous les médicaments anciens dont on dispose.
Lorsqu'on le pratique il n'y a pratiquement plus d'hospitalisations ni de "covid long"

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021

Je vous ai envoyé un mot reprenant les raisons médicales qui ont abouti à la délivrance des vaccins covid qui sont actuellement la seule solution au traitement de la maladie. Si la FDA, les autorités européennes d'autorisation des traitements médicaux, des UK et maintenant de tous les pays ont donné feu vert pour la vaccination c'est parce que les effets thérapeutiques mis en balance avec le laissé faire étaient très en faveur du vaccin. Il suffit de constater de ce qui se passe en ce moment depuis l'augmentation des vaccinations ainsi que par exemple Israël où le retour à la normale est effectif. J'ai entendu à la TV quelqu'un dire lors de la peste et de la grippe espagnole, il n'y avait pas de vaccin et les pandémies qui s'en sont suivies ce sont terminées finalement. Il est vrai que ce serait pareil avec le Covid mais comme ces autres pandémies après combien d'années? Combien de morts? Combien de personnes handicapées pour le restant de leur vie? Combien de régions décimées par le famine? Combien de faillites? Comment est-il possible de se plaindre d'avoir la chance de pouvoir se faire vacciner et gratuitement ou du moins avec prise en charge de nos contributions. Il est quand même rare que nos taxes financent un objectif aussi citoyen et noble. Mon précédent message n'apparait pas dans les commentaires.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021
, a répondu:

Cher Ami Charles,
Votre précédent message ne se trouverait-il pas à l'adresse ci-après? (Retirez le signe $ en tête)
$www.test-achats.be/.../pass-covid-belge
J'y lis : "Ne pas se faire vacciner c'est ne pas se protéger d'une maladie invalidante et dans certains cas mortelle, c'est freiner voire à terme empêcher la contamination des autres, c'est éviter un réservoir de mutation virale (les sujets contaminés peuvent pendant leur affection faire naître des mutants). ..."
Page d'accueil > Famille & privé : Coronavirus > "Covid Safe Ticket" : les personnes non-vaccinées doivent pouvoir se faire tester gratuitement
S'il en est ainsi faites le moi savoir S.V.P.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021
, a répondu:

Cher Ami Charles,

Votre précédent message ne se trouverait-il pas à l'adresse ci-après? (Retirez le signe $ en tête)
$www.test-achats.be/.../pass-covid-belge
J'y lis : "Ne pas se faire vacciner c'est ne pas se protéger d'une maladie invalidante et dans certains cas mortelle, c'est freiner voire à terme empêcher la contamination des autres, c'est éviter un réservoir de mutation virale (les sujets contaminés peuvent pendant leur affection faire naître des mutants). ..."

Page d'accueil > Famille & privé : Coronavirus > "Covid Safe Ticket" : les personnes non-vaccinées doivent pouvoir se faire tester gratuitement

S'il en est ainsi faites le moi savoir S.V.P.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-05-2021

De la gratuité des vaccins et des tests

Quant au prix

Ni les vaccins, ni les tests sont/seront gratuits. Le con-tribuable les paie aux financiers pharmaceutiques. Et même très cher aux plus ... futés.

La gratuité est un slogan marketing pour gogos. C'est une tromperie de les présenter comme tel.

Quant au coût

Je pense que le con-tribuable n'est pas près de connaître le coût global. Celui incluant par exemple: la pollution des km voiture, de la fabrication et destruction des masques et du matériel d'inoculation, la perte de temps dans les files d'attente et les caquettages, dont les miens.

Je ne serai pas surpris de pouvoir ajouter le coût caché de l'arrosage via le lobbying.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

23-05-2021
, a répondu:

Lire "caquetages"

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Bonjour à tous.
Je dois me faire vacciner ce dimanche après-midi pour la première dose. Mais hier soir j'ai eu une petite fête Avec qqbieres etc. Est ce que ça pourrait être nocive pour ma vaccination..??

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Bonjour à tous.
Je dois me faire vacciner ce dimanche après-midi pour la première dose. Mais hier soir j'ai eu une petite fête Avec qqbieres etc. Est ce que ça pourrait être nocive pour ma vaccination..??

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Je dois me faire vacciner lundi pour une première dose de pfizer et j ai une trouille bleu en même temps je n’ai pas de rdv pour la deuxième injection cela me fais réfléchir , car je dois organisé mon travaille en fonction du vaccin,je travaille seule je suis à deux doigts d annulé tout

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-05-2021

J'ai reçu ma première dose sans problème.La deuxième s'est clôturée par une sacrée réaction qui m'a fait craindre le pire. Pourtant je recommencerais si cela est nécessaire pour moi comme pour tous les autres.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021
, a répondu:

Quand on se vaccine, on doit prendre une décision éclairée, c'est-à-dire connaître les avantages et les risques d'un tel acte, sans aucune influence ! A noter que vous ne pouvez savoir les risques puisque les labos ne les savent pas eux-mêmes. Donc, êtes-vous certaines d'avoir pris une décision éclairée ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

23-05-2021
, a répondu:

Rassurez vous, vous aurez tout le loisir de recommencer. Les financiers pharmaceutiques ont trouvé un filon qu'ils entretiendront s'appuyant sur les techniques de lobbying et marketing. S.E. & O. ils ont déjà annoncé que la vaccination devra être recommencée comme celle de la bonne vieille grippe saisonnière. Chaque année un cocktail annoncé comme basé sur les variants probables tel que supputés par des Hexpêêrts qu'ils rémunèrent.

COVID et sa diabolisation lucrative a relancé la noria. Yapluka faire croire qu'il est indispensable de vacciner le chat baladeur et ses puces. Pour le chien ce sera le port du masque à usage unique imbibé d'une solution es-spéciale.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-08-2021
, a répondu:

Je pense que le Covid est un virus de type "grippal" (saisonnier, mutant, peu létal, ...), donc on ne s'en débarrassera pas avec la SEULE vaccination. Il faut donc que les gens s'apprêtent à se faire vacciner 2 fois ou 3 fois (voire trimestriellement, comme déjà entendu), ad vitam aeternam, sans aucune certitude de résultat, ne sachant rien des effets secondaires du vaccin (cependant, on commence à voir apparaître de nombreux problèmes).

Les bénéfices enregistrés par Big Pharma (de manière générale) se chiffrent déjà en milliards ! Ben oui, ce sont des entreprises comme les autres, enfin pas tout à fait, parce que dès qu'on cherche un peu sur Internet, on retrouve un nom de labo associé à un ou plusieurs scandales et Pfizer bat tous les records.

Ce labo fut condamné à verser des milliards pour des faits de corruptions, publicités mensongères, trucages de tests, ventes frauduleuses de médicaments et autres malversations.
Et on nous demande de faire confiance à ces gens 'mafieux' pour les vaccins ???

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-08-2021
, a répondu:

Effectivement le choix de se faire vacciner ou non reste un et doit rester un choix personnel. En connaissant les tenants et aboutissants. ^Pol

Community

Santé

banner

Conversations liées