News

Nous soutenons l’organisation Un pass dans l’impasse pour une meilleure prévention du suicide

01 juillet 2022

Alors que la Belgique compte en moyenne 5 suicides par jour, nous nous engageons pour une meilleure prévention du suicide et une meilleure prise en charge de la santé mentale en nous associant à l’association Un pass dans l’impasse. 

En plus de traiter régulièrement et depuis plusieurs années, des sujets liés à la santé mentale, nous allons aujourd’hui plus loin dans notre engagement en soutenant l’organisation Un pass dans l’impasse. Notre objectif est d’œuvrer ensemble à inverser la triste tendance que l’on connaît aujourd’hui et lutter sur le terrain pour une meilleure santé mentale pour toutes et tous. 

Un soutien moral, structurel et financier 

Dans les faits, cette collaboration se matérialisera par la participation et la promotion du “Réseau de sentinelles en prévention du suicide”. Véritable relais entre les personnes en souffrance, l’organisation Un pass dans l’impasse et une prise en charge adaptée, le dispositif sentinelle prévoit une formation gratuite par l’association pendant une demi-journée, pour toute personne volontaire. 

Une fois formées, ces personnes seront alors capables de repérer les signes de détresse pouvant mener à un suicide. Confrontées à une telle situation, elles seront aptes à déclencher une “alerte” auprès d’Un pass dans l’impasse via un formulaire en ligne. 

En plus de ce dispositif, l’organisation dispense également des formations sur le deuil. Pour aller encore plus loin, elle souhaite désormais étendre son offre en proposant également des formations en e-learning, que nous soutiendrons financièrement. 

Des chiffres alarmants 

Cette collaboration intervient dans un contexte où la Belgique se situe malheureusement dans le top 5 des pays où la population se donne le plus la mort. 1.728 Belges ont décidé de mettre fin à leurs jours en 2019. Cela représente en moyenne 5 suicides par jour. Et la Wallonie est la région la plus concernée par ce terrible constat : 646 suicides y ont été recensés en 2019 contre 686 l’année d’avant. Plus alarmant encore : le suicide est aujourd’hui la première cause de décès chez les 15-24 ans.

« Malheureusement, les deux ans de crise sanitaire n’ont fait qu’accentuer le problème » explique Thomas THIRION, Administrateur Délégué, de l’organisation Un pass dans l’impasse, « parce que les jeunes ont souffert des conséquences de la crise, comme l’isolement, mais les services de prévention ont également été submergés. Il est dès lors fondamental d’investir aujourd’hui dans la prévention afin d’éviter les drames demain ».

Vous avez besoin d'aide ? 

Si vous traversez une période difficile, ou connaissez une personne âgée de 10 à 20 ans dans cette situation, n'hésitez pas à contacter Un pass dans l'impasse

Si vous éprouvez des difficultés ou pensez au suicide, vous pouvez contacter le centre de prévention suicide au 0800 32 123 (appel anonyme et gratuit). 

Découvrez notre plateforme santé mentale