AdeZ retiré du marché

08 octobre 2019 Victoire

08 octobre 2019 Victoire

De plus en plus d’en-cas sont vendus comme des boissons « saines », notamment par la présence de la mention « sans sucres ajoutés ». Pourtant, nombre d’entre elles contiennent des édulcorants. Même si un édulcorant n'est pas du sucre à proprement parler, l’usage de cette allégation est tout de même illégal.

AdeZ, une boisson fabriquée par Coca-Cola se positionne sur le marché comme un « en-cas » sain qui se revendique « sans sucres ajoutés ». L’emballage d’AdeZ met, par ailleurs, en évidence le côté sain de sa boisson, notamment en affichant des fruits sur l’emballage.

Quel est le problème?

L’allégation « sans sucres ajoutés » ne peut pas être utilisée sur l’emballage d’un produit qui contient soit du sucre, soit une autre substance sucrante tel un édulcorant. En effet, « sans sucres ajoutés » signifie plutôt « sans ingrédient sucrant ». Cette règle est pourtant transgressée par le fabricant Coca-Cola, car sa boisson AdeZ contient des glycosides de stéviol, un édulcorant extrait de la feuille de stévia.

Nos revendications

Coca-Cola doit se mettre en ordre par rapport à la législation et supprimer les allégations « sans sucres ajoutés » lorsque des édulcorants sont présents dans ses produits.

Nos actions

Avant de contacter le fabricant, nous avons appris que ce produit avait été retiré du marché belge au mois d’août 2019.

État de la situation

Nous accueillons favorablement le retrait de la boisson AdeZ du marché belge vu nos critiques portant sur ce produit.