« Tickless »: cet appareil est-il vraiment efficace contre les tiques?

24 juillet 2019
tickless

24 juillet 2019

Cet appareil émet des bruits ultrasons. D’après la publicité, cela permet de chasser les tiques et puces, mais il n’y a pas l’ombre d’une preuve en ce sens. Et pourtant, c’est en vente en pharmacie. Ce qui n'est pas normal! Nous exigeons que ce produit soit retiré de la vente.

L’appareil du nom de Tickless émet des bruits ultrasons. D’après la publicité, cela permet de chasser les tiques et puces.

Il en existe différents modèles qui se distinguent par leur design, chacun étant destiné à un « groupe cible » particulier: un Tickless pour chiens et chats, à attacher au collier, un Tickless pour êtres humains, à accrocher aux vêtements, et même un Tickless pour... les bébés et les jeunes enfants.

Cet appareil fonctionne-t-il vraiment?

Non, il n’y a pas la moindre preuve que ce gadget tient les tiques et les puces à distance. Tickless coûte 26€...de l’argent jeté par les fenêtres. Pire encore, les gens qui croient à la publicité en tirent un faux sentiment de sécurité. Il y a donc un risque réel qu’après une promenade dans les bois et les champs, des gens n’examinent pas les enfants, le chien et eux-mêmes de manière plus ou moins minutieuse pour détecter d’éventuelles tiques. C’est dangereux, car les tiques sont vectrices de maladies, comme la maladie de Lyme, qui affectent tant les êtres humains que les animaux.

Nos revendications

  • Des gadgets de ce genre n’induisent pas seulement les consommateurs en erreur, ils représentent un danger pour la santé publique. Il ne devrait donc pas être permis de les vendre tout court, et certainement pas en pharmacie!
  • Le fabricant doit retirer cet appareil de la vente.

Nos actions

Le 7 juillet 2016, nous avons écrit une lettre à l’association Pharmaceutique Belge (lire plus),  l'Office des Pharmacies Coopératives de Belgique (lire plus) et l’Ordre des Pharmaciens (lire plus) afin de soulever le problème.

État de la situation

Il y a malheureusement encore des pharmaciens qui vendent ce gadget inutile.