À partir de quel âge l'énurésie est-elle un problème ?

La plupart des enfants âgés de 5 ans ne font plus pipi au lit. Mais chaque enfant a son propre rythme, certains ont besoin de plus de temps. L'énurésie ne devient problématique que lorsqu’elle dérange les parents et/ou l'enfant.

19 mars 2021
Troubles du sommeil

Certains enfants cessent de faire pipi au lit dès qu'ils sont initiés à la propreté en journée. Pour d'autres, cela peut prendre plusieurs années.

On ne commence à parler d'énurésie que lorsqu'un enfant urine encore de manière incontrôlée la nuit après avoir fêté ses 5 ans. À cet âge, la plupart des enfants sont propres la nuit. Mais si ce n'est pas le cas de votre enfant, vous ne devez pas vous inquiéter non plus : de nombreux enfants ne contrôlent pas encore leur miction à cet âge (15 à 20 % mouillent encore leur lit la nuit à l'âge de 5 ans, 10 % à l'âge de 7 ans, 3 % à l'âge de 10 ans et 1 % à l'âge de 14 ans). On ne peut pas dire que l'énurésie soit anormale à partir d'un certain âge.

Chaque enfant suit son propre rythme, et certains petits ne sont tout simplement prêts à arrêter que plus tard. En tant que parent, ne soyez donc pas influencé par l'âge de votre enfant. L'énurésie semble également être légèrement plus fréquente chez les garçons que chez les filles. 

Pas une affaire d'Etat

L'énurésie peut se produire pendant n’importe quelle phase du sommeil. Mais elle survient le plus souvent pendant les premières heures de la nuit, vers le matin ou lorsque l'enfant est en train de rêver. Beaucoup d'enfants ne se réveillent pas lorsqu'ils ont mouillé leur lit.

Si le pipi au lit peut être pénible, il ne devient réellement problématique que s'il dérange l'enfant et/ou le parent. Presque tous les enfants sont gênés lorsqu'ils se réveillent le matin dans un lit mouillé. Essayez de ne pas en faire une affaire d’Etat. Vous éviterez à votre enfant de perdre confiance en lui et de souffrir de problèmes psychologiques. Cela pourrait également ajouter un stress lors de soirées-pyjama, des camps de jeunesse ou de classes de neige, par exemple.

L'incontinence nocturne disparaît presque toujours d'elle-même, il est rare qu'il y ait un problème médical. Commencez donc par prendre patience. Par contre, si votre enfant éprouve également des problèmes avec l’apprentissage de la propreté en journée, s'il a de fréquentes infections urinaires ou s'il a des difficultés à contrôler ses selles, il est conseillé de consulter un médecin. 

Demandez également conseil à votre médecin si cette énurésie est problématique pour vous ou votre enfant, car il pourra vous aider à trouver la méthode la plus appropriée pour aider votre enfant à rester propre la nuit.