Insomnies et prise de poids peuvent-ils être liés ?

Il est en effet désormais établi que notre sommeil et nos habitudes alimentaires vont de pair.

19 mars 2021
Mythes et réalités
Insomnies et prise de poids peuvent-ils être liés ? dossier sommeil test achats

Selon plusieurs études, le manque de sommeil peut perturber la production des hormones de la faim - la ghréline (qui stimule l'appétit) et la leptine (qui intervient dans la satiété) -, entraînant un déséquilibre dans les mécanismes qui contrôlent la faim (appétit accru et moins de signal de satiété). Le manque de sommeil pousserait également à consommer davantage d’aliments gras et/ou réconfortants, par la stimulation de certaines zones du cerveau, perturbant finalement le métabolisme et la glycémie. La prise de poids serait dès lors plus rapide.

Des nuits trop courtes exercent donc probablement une influence négative sur le poids. L’ampleur de cette prise de poids et le rôle des mécanismes sur le risque d'obésité doivent cependant encore faire l’objet de recherches approfondies. Il semble acquis qu’un sommeil de mauvaise qualité est lié à un risque accru d'obésité et que l'obésité peut, à son tour, engendrer ou aggraver des problèmes de sommeil (comme l'apnée du sommeil). Un véritable cercle vicieux.