Les applications qui analysent le sommeil peuvent-elles aider à mieux dormir ?

De plus en plus d’applications, sur nos objets connectés (smartphone, tablette, montre intelligente, etc.), proposent de mesurer certains paramètres de santé comme l’activité physique, le rythme cardiaque, la nutrition ou la structure du sommeil pour nous aider à mener une vie plus saine. Qu'en penser ?

19 mars 2021
Mythes et réalités
Les applications qui analysent le sommeil peuvent-elles aider à mieux dormir ? dossier sommeil test achats

Ce progrès technologique est prometteur dans un contexte social où la prévention, au même titre que la participation et la responsabilisation des patients, occupent une place de plus en plus importante. Tels des coaches virtuels, ces applis, que nous avons à portée de main 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, fournissent des informations en temps réel et des solutions personnalisées. Ces outils sont-ils pertinents ? Leurs algorithmes fiables ?

Comment ça marche ?

L’application prétend pouvoir identifier la durée du sommeil et cartographier ses différentes phases en enregistrant les bruits et les mouvements lorsque nous sommes au lit. Ainsi, beaucoup de mouvements = éveil ou sommeil léger, tandis que peu de mouvements = sommeil profond. Il est également parfois possible d’activer une alarme pour se réveiller à une heure précise, dans une phase de sommeil léger, pour que le lever soit moins pénible.
Selon certains chercheurs, ces mesures ne sont généralement pas fiables. Elles ne représentent pas réellement nos habitudes de sommeil. Pourquoi ? Quelques arguments : ce n’est pas parce qu’on est allongé au lit qu’on dort ; le smartphone posé sur le matelas peut capter les mouvements du partenaire ; bouger beaucoup ne signifie pas forcément qu’on est éveillé.

Pas encore de validation scientifique

Les algorithmes de ces applications ne sont pas validés scientifiquement. Généralement, ils ne sont pas corrélés avec l'analyse par une véritable étude du sommeil (une « polysomnographie »). Celle-ci mesure également d'autres fonctions corporelles comme la respiration, l'activité cérébrale, les mouvements des yeux, etc. Cet examen, réalisé dans un environnement professionnel, est préconisé par les médecins en cas de troubles du sommeil qui altèrent la qualité de vie. Il permet d'obtenir des résultats précis et des conseils judicieux.

Vous trouvez ces applications amusantes, voire intéressantes pour mieux connaître vos nuits ? Il n’y a évidemment rien de mal à cela, prendre conscience de son sommeil et y faire attention peut avoir un impact positif. Mais l’inverse est vrai aussi : ce peut être contreproductif si l’appli et la qualité du sommeil deviennent obsessionnelles, ou que l’utilisateur se sent mal quand les résultats ne le satisfont pas. Pour l’instant, si ces applis semblent prometteuses, elles ne sont encore qu’en phase de recherche.