Pour ou contre la grasse matinée pendant le week-end ?

Après une semaine de travail chargée, on a parfois tendance à vouloir rattraper les nuits trop courtes en s’offrant des grasses matinées le week-end. Ces rythmes de sommeil différents par rapport à ceux de la semaine peuvent cependant perturber l’horloge interne.

19 mars 2021
Mythes et réalités
Pour ou contre la grasse matinée le week-end ? dossier sommeil test achats

Il existe en effet un risque de « décalage horaire social », qui se produit lorsque nos horloges biologique et sociale ne correspondent pas. Horloge sociale ? L'école et le travail sont des exemples d'obligations sociales qui nous font sortir du lit chaque matin, avec l’aide du réveil. Les week-ends et jours de congé permettent de rester plus longtemps au lit, sans utiliser de réveil, en suivant notre horloge biologique. Il faut cependant savoir qu’une différence de durée de sommeil de plus d'une heure modifie le rythme du sommeil. Et risque de rendre l'endormissement, le soir, plus compliqué.

Ces quelques heures de sommeil supplémentaires reprises le week-end sont-elles mauvaises pour la santé ? Peu d'études scientifiques ont examiné l'effet de ce « jetlag social ». L’une avait établi un lien entre le fait de dormir plus de deux heures supplémentaires le week-end et un risque accru de perturbation du métabolisme et de diabète. Mais ces résultats ne concernaient que des individus de moins de 61 ans. L’autre, une méta-analyse, avait examiné un éventuel lien avec la santé mentale chez les jeunes : les résultats, controversés, montraient davantage de plaintes dépressives chez les femmes.

Ne pas trop «déborder» de ses rythmes habituels

Il est important d’avoir un bon rythme de sommeil : trop ou trop peu dormir sont tous deux préjudiciables. Il n’y a rien de mal à vouloir « compenser  » un peu pendant le week-end (sans trop s’écarter de son horaire de sommeil habituel), mais mieux vaut éviter le décalage en adoptant un rythme régulier. Se coucher et se lever à heures fixes est le meilleur conseil que l’on puisse donner. Ainsi, on « programme » son métabolisme pour qu'il sente quand il est temps d’aller dormir et l’on s’endort très facilement. Car il est essentiel d’avoir suffisamment d'heures de sommeil pour pouvoir fonctionner de manière optimale pendant la journée. Vous voulez sortir un soir et dormir un peu plus tard le lendemain ? Dormez au maximum une heure et demie de plus que d’habitude, soit la durée moyenne d'un cycle de sommeil.