Point de contact "Trop vite usé": questions fréquentes

Retour vers point de
contact "Trop vite usé"

Signaler un produit

1. Où puis-je trouver le numéro de modèle de mon appareil ?

Si vous souhaitez procéder à un signalement, vous avez besoin de connaître le numéro de modèle spécifique de votre produit ou appareil. Ce numéro de référence peut être différent du nom commercial de l’appareil (ex : «A1398» au lieu de «MacBook Pro Early 2015»). Vous pouvez retrouver ce numéro de différentes manières :

- sur la plaquette signalétique (en métal ou un autocollant) que vous trouverez  à l’avant, à l’arrière, sur le côté ou sous l’appareil. Sur certains gros appareils électroménagers, cette plaquette se situe à l’intérieur.

- dans le manuel

- sur le bon d’achat

- sur le certificat de garantie

- pour certains appareils électroniques comme les smartphones ou les tablettes, vous trouverez ce numéro de référence dans la section «Informations» du menu «Paramètres».

 

2. Quels produits puis-je signaler ?

Tout produit que vous vous attendez à voir fonctionner plusieurs années. Il ne s’agit pas de produits avec une date limite de conservation (aliments, détergents, crème solaire…) mais bien des appareils que vous espérez pouvoir utiliser plusieurs des années (appareils high-tech ou électroménagers, moyens de transport, jouets, outils…).

 

3. Que faire si je ne retrouve pas mon produit ou appareil dans la liste ?

Notre base de données contient tous les modèles des appareils vendus en Belgique ces 10 dernières années. A moins d’avoir acheté votre appareil à l’étranger ou il y a plus de 10 ans, il devrait figurer dans la liste des modèles. Lorsque vous commencez à saisir le modèle dans le champ, les résultats de la recherche correspondants apparaissent immédiatement dans une liste. Dans certains cas, les noms de modèles contiennent des détails  supplémentaires. Choisissez alors la proposition qui correspond le mieux à votre appareil. 

 

4. Quel âge peuvent avoir les produits ou appareils que je veux signaler ?

Vous pouvez signaler tout appareil qui, selon vous, est devenu trop rapidement inutilisable. En d’autres termes, vous pouvez signaler tout appareil dont la courte durée de vie vous déçoit.

Attention : pour les appareils de moins de deux ans, le délai de garantie légal de deux ans est toujours d’application (cf. question 5 ci-dessous).

 

5. Que faire si mon produit est encore sous garantie (2 ans) ?

Au cas où un dysfonctionnement se présente au cours des 6 premiers mois suivant l’achat, le vendeur doit démontrer que c’est vous en tant que client qui avez cassé l’appareil et que le dysfonctionnement n’est pas imputable à un vice de fabrication. Après ces 6 mois, vous devez en tant que consommateur démontrer vous-même que le dysfonctionnement de l’appareil était déjà présent lorsque vous l’avez acheté. C’est une tâche ardue, pour laquelle une expertise onéreuse est bien souvent requise.

Les appareils relevant encore de la garantie peuvent également être signalés à notre point de contact "Trop vite usé", mais nous allons principalement cibler les appareils ne relevant plus de la législation sur la garantie et donc qui rendent l’âme après 2 ans déjà. Si vous avez besoin d’aide pour les appareils encore couverts par la garantie, vous pouvez solliciter l’aide du vendeur avec notre soutien. Utilisez à cet effet notre plateforme de plaintes en ligne vous permettant d’entrer directement en contact avec le vendeur ou le fabricant.

 

6. Que faire si mon produit rend l’âme juste après 2 ans ?

Le fait que votre appareil ne relève plus de la garantie ne signifie toutefois pas que votre appareil doive présenter des problèmes au terme de ces deux années. Nous nous attendons à ce que tous les appareils fonctionnent encore pendant un délai raisonnable. Si l’appareil présente un dysfonctionnement, il est toutefois plus difficile de prouver que ce dernier a été causé par exemple par un vice de fabrication ou un élément de moins bonne qualité. Il est donc important de signaler les appareils de plus de deux ans via notre point de contact "Trop vite usé". En rassemblant les informations provenant de milliers d'appareils défectueux, nous pouvons identifier les modèles problématiques et ainsi mettre des actions en place.

 

7. Mes données personnelles sont-elles protégées ?

Test Achats est soumis à la législation européenne sur la protection des données personnelles et l’applique rigoureusement. Pour plus d’informations, consultez notre politique en matière de protection des données personnelles.

 

8. Dois-je être membre de Test Achats pour signaler un appareil défectueux ?

Non, vous ne devez pas être abonné à Test Achats. Tout le monde peut utiliser le point de contact "Trop vite usé".

 

9. Que faites-vous avec mes données de contact ?

Vos données de contact ne sont pas utilisées à des fins commerciales. Nous en avons besoin en premier lieu pour pouvoir prouver l'authenticité de votre signalement et ainsi éviter les faux signalements.

Nous ne vous appelons pas et ne vous envoyons pas d’e-mails (sauf deux e-mails de confirmation) sauf dans les cas où :
- nous avons besoin de plus d'informations sur l’appareil que vous avez signalé.
- nous voulons publier votre témoignage sur notre site ou dans notre magazine.
- nous organisons une action (par exemple, une action collective) spécifique sur l’appareil que vous avez signalé.

Les données que nous partageons avec la Commission européenne dans le cadre du projet PROMPT sont totalement anonymes.

 

Objectif du point de contact

10. Quel est l’objectif du point de contact "Trop vite usé"?

 Depuis 2016, Test Achats s’efforce de lutter contre l’obsolescence prématurée. Les smartphones, les imprimantes et les machines à laver constituent le groupe le plus important de produits mis beaucoup trop tôt à la casse. Les signalements qui nous arrivent via le formulaire "Trop vite usé" ne sont évidemment que la partie visible de l'iceberg. Trop de produits tombent en panne prématurément, ne sont pas réparés et sont trop rapidement jetés. Les consommateurs ne savent plus à l’avance combien de temps va durer leur nouveau téléphone, leur nouvelle tablette, leur nouveau casque ou leur nouvelle bouilloire. De façon paradoxale, nous remplaçons rapidement ces appareils cassés car faire réparer s’avère trop difficile ou trop cher. Les conséquences sont ainsi lourdes pour notre portefeuille et pour l'environnement.

Depuis la création de Test Achats, nous nous livrons à des tests de durabilité sur différents appareils. De tels tests sont toutefois onéreux et nécessitent beaucoup de temps, de sorte que nous ne pouvons pas en tirer des conclusions exhaustives et ne pouvons pas agir suffisamment tôt. Grâce à vos signalements via notre point de contact "Trop vite usé", nous collectons davantage d’informations sur le vieillissement prématuré des appareils.

Des formulaires de signalement similaires ont été lancés en octobre 2019 par des organisations de consommateurs en France, en Italie, au Portugal et en Espagne. Une enquête a également été organisée en Allemagne et aux Pays-Bas. Les données collectées sont utilisées dans le projet PROMPT, financé par la Commission européenne, qui vise à développer des programmes de test permettant d’évaluer la durée de vie des produits.

Si nous recevons suffisamment de signalements, nous pouvons :

- identifier et inventorier le phénomène d’obsolescence programmée

- faire pression sur le gouvernement contre cette tendance du « tout jetable », néfaste pour le consommateur et l’environnement

- mener des négociations avec les fabricants afin d’obtenir des compensations pour les consommateurs floués (pour autant qu’il y ait suffisamment de signalements sur le même appareil)

- optimiser nos tests de durabilité

- avertir et informer les consommateurs afin de les aider à trouver des appareils plus durables.

 

11. Comment puis-je être informé de ce qui se passe sur le point de contact et des actions entreprises par Test Achats ?

Les conclusions intéressantes et les actions entreprises seront publiées sur les différents supports de communication de Test Achats. Vous pouvez trouver les informations les plus récentes sur l’obsolescence prématurée sur tropviteuse.be.

 

Hors d'usage avant l'âge

12. Quelle durée de vie puis-je attendre de mes appareils ?

Jusqu’ici, rares sont les études scientifiques qui évaluent une durée de vie écologiquement acceptable pour les produits. Pour vous donner une idée, une étude réalisée par l’Institut allemand Öko a mis en lumière que les machines à laver devraient aujourd’hui durer 20 ans pour être écologiquement responsables.

Grâce à notre formulaire de signalement, nous souhaitons connaître ce que vous considérez comme une durée de vie acceptable pour votre produit. Cela est influencé par le type d’appareil, le prix que vous avez payé, votre sensibilité écologique ou simplement votre impression personnelle que les appareils duraient autrefois plus longtemps. Pour tout complément d’information, vous pouvez consulter notre dossier "Obsolescence, programmée ?" dans lequel nous livrons quelques exemples de ce phénomène.

 

13. N’est-il pas plus respectueux pour l’environnement de remplacer un vieil appareil par un modèle moins gourmand ?

Cela a longtemps été le cas, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. À moins qu’une nouvelle technologie révolutionnaire soit découverte, la consommation énergétique actuelle des appareils ménagers, tels que les machines à laver et les lave-vaisselle, ne peut guère être améliorée.

Cependant, beaucoup d'énergie et de matières premières sont encore utilisées pour produire de nouveaux appareils. En tant que consommateur, vous pouvez donc contribuer en utilisant votre appareil plus longtemps et en le faisant réparer en cas de défaut au lieu de le remplacer.

 

D’autres questions ? Appelez notre service d’assistance individuelle via notre module en ligne ou composez le 02 542 35 55.

Retour vers point de
contact "Trop vite usé"