Analyse
Centea : refus d'obtempérer il y a 6 ans - mardi 12 juin 2012

Centea refuse de considérer notre proposition de supprimer des frais récemment instaurés. Le client n'a pas d'autre choix que de les payer. Nous désapprouvons vivement.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !