Analyse
Ma banque est-elle sûre ? il y a 5 ans - mercredi 29 août 2012

Une banque peut-elle tomber en faillite dans notre pays ? Après les épisodes Fortis et Dexia, qui ont frôlé la catastrophe, plus personne n’oserait jurer le contraire. Les banques cherchent à renforcer leurs fonds propres, mais cela prend du temps.

Certaines plus sûres ?

Les agences de notation (Standard & Poor’s dans le tableau ci-dessous) attribuent encore un bon rating à nos banques (elles considèrent comme suffisante leur capacité à assumer leurs engagements financiers), à l’exception toutefois de Credit Europe et de DHB Bank. Ce rating a cependant été revu à la baisse pour la plupart. Même Rabobank a perdu son triple A. Prudence toutefois : un bon rating ne met pas à l’abri de tout. Fortis et Dexia avaient aussi un bon rating !

 

Les ratings ne disent pas tout et font à ce titre l’objet de critiques. Mais il est difficile de s’en passer. Il faut en réalité les considérer pour ce qu’ils sont : un indicateur parmi d’autres. Le rating donne une image globale de la situation, à un moment donné, et permet de déceler où il pourrait y avoir des problèmes. Un mauvais rating ne signifie pas non plus que la banque va forcément tomber en faillite. Et nous n’affirmerions pas que telle banque est plus sûre que telle autre sur la seule foi du rating. Argenta (BBB+), qui traverse jusqu’ici la crise sans encombre, est-elle vraiment moins sûre que Belfius (A-) ? Et que faire des banques sans rating ? Elles ne sont pas nécessairement plus risquées. De petites banques, très bien gérées, traversent la crise sans souci.

 

Diversifiez !

Aujourd’hui, les autorités financières (la Banque Nationale de Belgique) veillent à la santé de nos banques. Elles sont les mieux placées pour juger de leur sécurité (même si des améliorations restent nécessaires). Mais pour rassurer l’épargnant, le système de garantie des dépôts a été élargi à 100 000 euros (par personne et par banque). Le but étant qu’il ne doive jamais intervenir… Le meilleur moyen de protéger votre épargne, c’est encore de la diversifier.

 

(1) AAA : solvabilité maximale; AA : très bonne solvabilité; A : bonne solvabilité; BBB : solvabilité moyenne; BB (Ba2 chez Moody’s) : placement spéculatif; B : placement très spéculatif; CCC, CC et C : risque substantiel; D : défaut de paiement.
(2) La couverture s’élève à 100 000 euros par personne et par banque. Le système allemand prévoit une couverture supplémentaire.

  

RATING DES BANQUES
Banque
Rating S&P (1)
Système de garantie (2)
ABK Bank
-
Belge
ABN AMRO
A+
Néerlandais
Argenta
BBB+
Belge
AXA
A+
Belge
Banca M. Paschi
BBB-
Belge
Banque CPH
-
Belge
Bque de La Poste
-
Belge
Belfius
A-
Belge
BKCP
A+
Belge
BNPP Fortis
AA-
Belge
CBC
A-
Belge
Centea
-
Belge
Citibank
A+
Belge
CKV
-
Belge
Crédit Agricole
-
Belge
Credit Europe
Ba2 (Moody's)
Néerlandais
Delta Lloyd
A
Belge
Deutsche Bank
A+
Allemand
DHB Bank
Ba2 (Moody's)
Néerlandais
Europabank
-
Belge
Fintro
AA-
Belge
Fortuneo
A+
Français
Goffin Banque
-
Belge
ING
A+
Belge
KBC
A-
Belge
Keytrade Bank
-
Belge
NIBC Direct
BBB-
Néerlandais
OBK Bank
A+
Belge
Optima
-
Belge
Rabobank.be
AA
Néerlandais
Record Bank
A+
Belge
Triodos
-
Néerlandais
VDK Spaarbank
-
Belge

Partagez cet article