Analyse
Epargner pour vos enfants ou petits-enfants avec votre mutuelle il y a un an - jeudi 8 décembre 2016
Dans certaines mutuelles, les conditions proposées sont intéressantes.

Les formules d’épargne jeunes et d’épargne prénuptiale des mutuelles sont certes de moins en moins répandues. Et les plafonds pouvant être versés sont peu élevés. Mais le rendement reste excellent, pour un risque quais inexistant. A faire.

Ou, combien comment ?

Seules Solidaris (Mutualité Socialiste) et la Mutualité Neutre proposent encore de telles formules. Toutes les autres mutuelles ont renoncé à ce produit en 2011.
Que vous soyez grands-parents, parents, parrain, marraine, oncle ou tante, vous pouvez épargner pour un enfant dès ses 14 ans, l’âge limite pour commencer étant fixé à ses 27 ans.
Vous pouvez verser de 18 à maximum 48 EUR par an jusqu’à ce que le bénéficiaire se marie ou atteigne l’âge de 30 ans. Si vous passez une année, ce n’est pas grave pour autant que vous repreniez vos versements l’année suivante. Dans le cas contraire, le compte est clôturé.
Lorsque le jeune atteint l’âge de 30 ans, son épargne est terminée et le capital plus les intérêts lui sont payés. S’il se marie plus tôt, c’est la date du mariage qui clôture le compte. S’il n’y a pas mariage mais cohabitation de fait ou légale, l’épargne peut se poursuivre jusqu’à 30 ans.

Rendement exceptionnel

Plus vous commencerez tôt (dès les 14 ans du bénéficiaire), plus le rendement sera élevé.
Imaginons que vous démarriez lorsque le bénéficiaire a 14 ans. Vous versez chaque année une somme. Cet argent fructifie jusqu’aux 30 ans de l’enfant, âge auquel le capital et les intérêts lui sont payés. Le capital épargné auprès de la Mutualité Neutre aura au moins doublé ; chez Solidaris, il aura au moins augmenté de 90 %. Si le bénéficiaire se marie, cohabite de fait ou légalement, il se voit octroyer une prime. Prime comprise, le capital épargné pourra augmenter de maximum 125 % auprès de la Mutualité Neutre et de maximum 123,75 % auprès de Solidaris, soit respectivement 9,36 et 9,30 % sur base annuelle. Si la durée d’épargne est plus courte, le rendement sera moindre, mais toujours intéressant.

 

Partagez cet article