BP

GB0007980591
Alertes
Ajouter au portefeuille
527,90 GBp 16/11/2018 16:22 Londres
0,90 GBp (0,17 %) Variation depuis la dernière clôture
459,75 598,30  52 semaines min max
14,13 % Rendement sur 1 an
6,07 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    BP a réalisé de belles performances au troisième trimestre il y a 7 heures - vendredi 16 novembre 2018
    Mais les investisseurs, tournés vers l’avenir, s’inquiètent du recul des prix du pétrole et de son impact sur les bénéfices futurs.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    BP pourrait bien se renforcer dans le pétrole de schiste il y a 4 mois - vendredi 13 juillet 2018
    Il est sur le point d’acquérir des actifs dans le bassin permien.

    Le cours retrouve en outre ses niveaux de 2010, grâce au rebond du prix du pétrole et aux efforts du groupe pour améliorer sa compétitivité. A ce niveau, il tient en partie compte du bon climat actuel du secteur pétrolier.
    CONSERVEZ.

    BP semble bien parti pour racheter à BHP ses actifs américains dans le pétrole et le gaz. Son offre est plus élevée que celle de Chevron et Royal Dutch. De quoi renforcer sa présence dans le bassin permien (Texas et Nouveau Mexique), une zone riche en pétrole et gaz de schiste (qui permettent des coûts d’extraction plus faibles que les hydrocarbures conventionnels) et où BP est moins présent que ses concurrents, parce qu’il a été longtemps accaparé par les suites de la marée noire du Golfe du Mexique de 2010. Le timing de cette acquisition semble bon puisque les prix d’achat des (rares) terrains mis en vente sont en baisse (en raison notamment du manque de capacités de transport entre puits et raffineries). Reste à voir quel volume auront les réserves acquises, comment s’y répartissent pétrole et gaz et quel prix sera finalement payé. Dans l’attente, nous maintenons nos estimations de bénéfice par action à 27 p. pour 2018 et 29 p. pour 2019 (en hausse par rapport aux 12,40 p. de 2017, grâce au rebond du prix du pétrole). A voir aussi lors du prochain résultat trimestriel à quel point la dette aura diminué (elle reste élevée, suite à la catastrophe de 2010).

    Cours au moment de l'analyse : 571,40 pence

    BP est un groupe britannique, actif dans la production de pétrole et de gaz. Dans le pétrole, il assure tant l’exploration et l’extraction que le raffinage et la distribution. Se bat pour générer du cash et ainsi réduire sa dette.

    Partagez cet article

  • Analyse
    BP a publié son résultat trimestriel il y a 5 mois - lundi 28 mai 2018
    Il est conforme à nos attentes.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Le résultat trimestriel dégagé a été obtenu tant par les performances de la division exploration & production que par les activités de raffinage. Bémol : le montant des liquidités générées est un peu décevant. En outre, la dette reste élevée. Pas question donc de baisser les bras sur le contrôle des coûts, même si le prix du baril à plus de 80 USD favorise la rentabilité.
    BP annonce ainsi qu’il réduira encore de 3% le nombre de salariés dans ses activités d’exploration et qu’il maintiendra le montant consacré aux investissements dans le bas de la fourchette.

    Cours au moment de l’analyse : 559,20 pence

    BP est un groupe britannique, actif dans la production de pétrole et de gaz. Dans le pétrole, il assure tant l’exploration et l’extraction que le raffinage et la distribution. Se bat pour générer du cash et ainsi réduire sa dette.

    Partagez cet article

  • Analyse
    La dette de BP subit une légère hausse il y a 9 mois - mardi 13 février 2018
    Les liquidités générées n’ont pas suffisamment compensé les dépenses trimestrielles.

    Tout cela ne nous incite pas à nous montrer plus enthousiastes.
    CONSERVEZ.

    Au 4e trimestre 2017, le bénéfice net a fortement souffert d’éléments non récurrents. Mais si on ne tient pas compte de ces derniers, le résultat est d’un bon niveau. C’est grâce à l’activité d’exploration pétrolière. Avec la mise en service de nouvelles capacités, la production s’est accrue de 11%. La hausse des prix de l’énergie a également contribué au résultat. Les liquidités générées (nécessaires pour financer les investissements et rémunérer les actionnaires, par des dividendes et des rachats d’actions) sont ainsi en hausse. Toutefois, sur le trimestre, les dépenses ayant été plus élevées que les liquidités perçues, le groupe a été contraint d’augmenter légèrement sa dette. Celle-ci reste ainsi supérieure à celle des grands concurrents, ce qui limite la capacité de BP à relever son dividende. Cet environnement force BP à se montrer discipliné dans ses investissements. Après avoir investi 16,7 milliards de dollars en 2016 et 2017, il entend se limiter à 15 à 16 milliards en 2018. Il prévoit néanmoins le lancement de cinq nouveaux projets cette année (en Egypte, Azerbaïdjan, mer du Nord....), pour poursuivre la hausse de sa production. Nous tablons sur un bénéfice par action de 27 pence en 2018 et de 29 pence en 2019.

    Cours au moment de l'analyse : 478,80 p.

    BP est un groupe britannique, actif dans la production de pétrole et de gaz. Dans le pétrole, il assure tant l’exploration et l’extraction que le raffinage et la distribution. Se bat pour générer du cash et ainsi réduire sa dette.

    Partagez cet article

  • Analyse
    BP paie toujours les conséquences de la marée noire de 2010 il y a 10 mois - jeudi 18 janvier 2018
    Il a dû acter une nouvelle charge. Et sur 12 mois, son cours n’a gagné que 3,2%.

    C’est bien moins que Royal Dutch (+10,9%) ou Repsol (+18,2%). Dans le secteur, achetez plutôt les actions d’acteurs plus solides et fiables (Exxon, Chevron, Repsol).
    Conservez BP.

    Le dossier de la marée noire du Golfe du Mexique n’en finit pas de pénaliser BP Au 4e trimestre 2017, le groupe a dû acter une charge de ±6 p. par action, pour des règlements de litiges plus élevés qu’attendu. D’autres litiges doivent encore être réglés en 2018, ce qui entraînera de nouvelles charges. Le montant déboursé est cependant gérable pour le groupe, qui consent de gros efforts pour améliorer sa rentabilité, même en période de faiblesse du prix du baril (BP affirme être rentable avec un baril à 50 USD). Nous craignons malgré tout qu’il ne doive céder des actifs pour conserver un bilan solide. A l’’annonce de la charge, le cours n’a cédé que 3%. Car pour l’heure, il n’y a pas de remise en cause du plan de développement (hausse lente de la production, baisse de la dette) ni des rachats d’actions. Vu que le bénéfice par action du 4e trimestre 2017 sera amputé des charges liées à la marée noire (pour 6 pence) et de l’impact comptable de la réforme fiscale aux USA (pour 6 pence également), nous misons à présent pour l’ensemble de 2017 sur un bénéfice par action de 8 pence (contre 20 auparavant).

    Cours au moment de l'analyse : 516,30 pence

    BP est un groupe britannique, actif dans la production de pétrole et de gaz. Dans le pétrole, il assure tant l’exploration et l’extraction que le raffinage et la distribution. Se bat pour générer du cash et ainsi réduire sa dette.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 598,30 GBp
Minimum sur les 12 derniers mois 459,75 GBp
Code ISIN GB0007980591
Bourse Londres
Euronext non
Bêta 1,09
Volatilité 21,94 %
Nombre d'actions existantes 19.807.060.000
Capitalisation boursière (en milliards) 10.438,32 GBp
Secteur Energie et services aux collectivités
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 17.783.508 GBp
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (GBp)

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Dividende 32,00 29,99 30,56 26,17
Bénéfice courant 32,00 12,40 -12,30 -36,85
Bénéfice net 32,00 12,40 0,56 -23,15
Cash flow courant 95,00 75,00 35,00 23,62
Cash flow net 95,00 75,00 45,60 37,32
EBIT 41,00 34,00 -2,00 -37,22
EBITDA 98,00 91,00 66,53 23,94
Valeur comptable 360,00 360,00 475,00 395,33
Valeur comptable tangible 320,00 320,00 455,00 348,04

Performance (en euros)

BP Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -1,02 % -5,60 % -3,18 %
Rendement sur 6 mois -6,72 % -8,65 % 5,52 %
Rendement sur 1 an 14,13 % -6,16 % 10,99 %
Rendement sur 5 ans 6,90 % 2,10 % 12,57 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - 5.790,43 % - 154,76 %
Current ratio - 1,16 1,28 1,37
Return on equity - -2,47 % -10,61 % 2,74 %
Total return on equity - 0,12 % -6,67 % 3,39 %
Marge brute - - - -
Marge nette - 0,09 % -2,86 % 1,13 %
Marge EBIT - -0,23 % -4,66 % 0,76 %
Marge EBITDA - 7,54 % 3,00 % 7,56 %
Taux d'imposition - - - 19,13 %
Gearing - 29,10 27,60 20,06
Fonds propres/total du bilan - 36,78 % 37,58 % 39,62 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017 (e)
Rendement de dividende 6,07 % 5,69 %
Cours/bénéfice courant 16,47 42,50
Cours/cash flow courant 5,55 7,03
Cours/valeur comptable 1,46 1,46
Cours/valeur comptable tangible 1,65 1,65
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 10,69 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
bp
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer