General Electric

US3696041033
Alertes
Ajouter au portefeuille
12,30 USD 20/08/2018 22:00 New York
0,00 USD (0,00 %) Variation depuis la dernière clôture
12,22 25,14  52 semaines min max
-46,72 % Rendement sur 1 an
3,90 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Résultat trimestriel de General Electric il y a 28 jours - mardi 24 juillet 2018
    L’accueil a été peu enthousiaste.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    General Electric fait part d’un plan de réorganisation quelque peu surprenant il y a un mois - mercredi 4 juillet 2018
    C’est sans doute le signe qu’il est pressé dans le dos par la fragilité de ses finances.

    Le cours de l’action a un peu bénéficié de cette annonce mais reste loin de ses niveaux d’antan. Le chemin à emprunter n’est pas sans danger.
    Si vous acceptez ce risque, CONSERVEZ.

    Surpris malgré tout

    Certes, la direction de General Electric, en place depuis 10 mois, avait annoncé une revue sans tabou de la stratégie de son groupe, obèse et surendetté. Malgré cela, nous sommes surpris de la réorganisation annoncée. Elle s’axe autour des infrastructures énergétiques (électricité, turbines…), de l’aviation et des énergies renouvelables.

    Options contestables

    Bien sûr, un recentrage était indispensable car le groupe était devenu trop diversifié et trop bureaucratique pour être efficace. Mais d’autre part, le nouveau périmètre prévu pour les activités nous semble contestable.
    Pourquoi d’abord conserver l’activité infrastructures énergétiques, alors que ce secteur est soumis à une forte concurrence et que le segment des turbines est en panne de croissance ?
    Pourquoi prévoir de vendre, d’ici 12 à 18 mois, 20% de l’activité systèmes médicaux (et distribuer le reste du capital à ses actionnaires), alors que l’activité est très rentable ?
    N’aurait-il pas été opportun d’attendre encore un peu (comme initialement prévu) avant d’entamer la vente (certes étalée sur 2 à 3 ans) de sa participation de 62,5% dans Baker Hughes GE, sa filiale de services pétroliers, en cours de redressement ?

    Pas le choix ?

    Sans doute les finances de General Electric sont-elles à ce point fragiles que le groupe est acculé à prendre des risques : tabler sur l’amélioration à moyen terme de son activité infrastructures énergétiques et miser sur la poursuite de la bonne tenue des marchés financiers pour récolter suffisamment de cash de ses cessions.
    Il lui reste à présent à décider du destin d’autres activités (éclairage, ce qui reste de la finance).
    A noter en outre que le dividende ne sera pas modifié tant que la division systèmes médicaux ne sera pas séparée du groupe.

    Cours au moment de l’analyse : 13,37 USD

    General Electric est un groupe industriel diversifié. Il fabrique des équipements pour l’énergie et le traitement des eaux, p.ex. des turbines à vapeur, à gaz, des éoliennes, des équipement des désalinisation. Il est actif dans l’aéronautique, avec ses moteurs d’avions etc. , dans la santé et notamment l’imagerie médicale, dans les équipements d’exploration pétrolière, dans les équipements de transports (locomotives, véhicules pour les mines…).

    Partagez cet article

  • Analyse
    General Electric est bouté hors du Dow il y a 2 mois - jeudi 21 juin 2018
    Le groupe cherche des bases plus solides pour rebondir, un exercice périlleux.

    Malgré la faiblesse historique du cours, nous restons prudents.
    CONSERVEZ.

    La sortie de GE de la liste des 30 actions de l’indice Dow Jones, après plus d’un siècle de présence, n’est ni une surprise ni un drame. Elle est la suite logique des récents revers de fortune subis par le groupe. Confronté à une faible croissance (organique) du chiffre d’affaires (e.a. en matière d’infrastructures énergétiques – turbines) et à un endettement problématique, le nouveau management a raison de chercher à réduire la voilure. Car GE manque cruellement de liquidités et la fusion décidée de son activité transports avec le spécialiste du ferroviaire Wabtec, si elle se fait à d’assez bonnes conditions de valorisation, ne remplira pas beaucoup les caisses. En effet, cette opération se soldera in fine principalement par la distribution d’actions de la nouvelle entité aux actionnaires de GE alors que le groupe se privera de près de 500 millions USD de cash que cette activité génère chaque année. L’attention se porte donc déjà sur les prochaines cessions possibles d’activités, comme l’éclairage, la finance ou les services pétroliers.
    Pour l’heure, la bonne tenue des activités aviation et santé a permis de préserver le dividende trimestriel, récemment réduit de moitié. Représentant quelque 4 milliards USD par an, il pourrait toutefois être sacrifié prochainement.

    Cours au moment de l'analyse : 12,88 USD

    General Electric est un groupe industriel diversifié. Il fabrique des équipements pour l’énergie et le traitement des eaux, p.ex. des turbines à vapeur, à gaz, des éoliennes, des équipement des désalinisation. Il est actif dans l’aéronautique, avec ses moteurs d’avions etc. , dans la santé et notamment l’imagerie médicale, dans les équipements d’exploration pétrolière, dans les équipements de transports (locomotives, véhicules pour les mines…).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nouvelles turbulences chez General Electric il y a 3 mois - vendredi 25 mai 2018
    Le dividende n’est pas à l’abri.

    L’action reste correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Désireux de se recentrer et de se désendetter, General Electric trouve une solution pour son activité transport, via une fusion avec Wabtec dans un premier temps. Mais ce ne sera pas suffisant et les étapes suivantes risquent d’être plus compliquées. Réduit de moitié il y a quelques mois, le dividende n’est pas à l’abri. D’autant que l’activité turbines restera affaiblie.

    Cours au moment de l’analyse : 14,60 USD

    General Electric est un groupe industriel diversifié. Il fabrique des équipements pour l’énergie et le traitement des eaux, p.ex. des turbines à vapeur, à gaz, des éoliennes, des équipement des désalinisation. Il est actif dans l’aéronautique, avec ses moteurs d’avions etc. , dans la santé et notamment l’imagerie médicale, dans les équipements d’exploration pétrolière, dans les équipements de transports (locomotives, véhicules pour les mines…).

    Partagez cet article

  • Analyse
    General Electric entame une restructuration qui n’est pas sans danger il y a 4 mois - mardi 24 avril 2018
    Les premiers éléments sont toutefois plutôt rassurants.

    Nous maintenons notre conseil si vous acceptez le risque :
    CONSERVEZ.

    Après 8 trimestres décevants sur les 10 derniers, l’actionnaire a été soulagé à l’annonce de l’état du groupe au 1er trimestre 2018. D’une part, la bonne santé des activités stratégiques que sont l’aviation et la santé a compensé les difficultés des « turbines ». Et globalement, les réductions de coûts sont en avance sur le programme. Nous maintenons donc notre objectif de bénéfice par action à 0,75 USD en 2018 et 1,1 en 2019. D’autre part, le groupe a confirmé son objectif de cession d’actifs (transports et lampes) pour 20 milliards USD d’ici fin 2019, de quoi atténuer les inquiétudes sur sa santé financière. Tout va donc pour le mieux ? Pas vraiment et la prudence reste de mise. Rappelons qu’il y a un an, GE visait encore un bénéfice par action de 2 USD pour 2018. Le groupe s’est fortement fragilisé ces derniers trimestres, e.a. dans les turbines et le pétrole & gaz, et a dû réduire son dividende de moitié. Sur le trimestre, la croissance organique des activités industrielles reste négative (-4%) et les finances opaques pourraient réserver l’une ou l’autre mauvaise surprise. Malgré des résultats opérationnels satisfaisants, le groupe n’a ainsi pu éviter une perte trimestrielle (-0,14 USD) liée à une provision sur d’anciens prêts immobiliers.

    Cours au moment de l'analyse : 14,52 USD

    General Electric est un groupe industriel diversifié. Il fabrique des équipements pour l’énergie et le traitement des eaux, p.ex. des turbines à vapeur, à gaz, des éoliennes, des équipement des désalinisation. Il est actif dans l’aéronautique, avec ses moteurs d’avions etc. , dans la santé et notamment l’imagerie médicale, dans les équipements d’exploration pétrolière, dans les équipements de transports (locomotives, véhicules pour les mines…).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 25,14 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 12,22 USD
Code ISIN US3696041033
Bourse New York
Euronext non
Bêta 1,16
Volatilité 17,42 %
Nombre d'actions existantes 8.657.945.000
Capitalisation boursière (en milliards) 106,49 USD
Secteur Industries et services divers
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 1.210.641 USD
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (USD)

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Dividende 0,48 0,84 0,93 0,92
Bénéfice courant 0,75 -0,72 0,91 -0,62
Bénéfice net 0,75 -0,72 0,91 -0,62
Cash flow courant 1,40 1,08 1,43 0,48
Cash flow net 1,40 1,08 1,43 0,48
EBIT 1,15 -0,49 1,46 0,86
EBITDA 1,95 1,16 2,01 2,01
Valeur comptable 7,20 7,41 8,67 10,48
Valeur comptable tangible -2,60 -2,38 0,62 3,49

Performance (en euros)

General Electric Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -14,65 % -2,90 % 8,42 %
Rendement sur 6 mois -8,35 % 0,72 % 13,55 %
Rendement sur 1 an -46,72 % 2,41 % 21,07 %
Rendement sur 5 ans -6,41 % 4,86 % 15,22 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - 103,64 % - 58,76 %
Current ratio - 1,92 1,58 1,98
Return on equity - 10,78 % -6,25 % 8,65 %
Total return on equity - 10,78 % -6,25 % 11,89 %
Marge brute - 27,87 % 41,10 % 45,28 %
Marge nette - 6,23 % -4,14 % 10,33 %
Marge EBIT - 10,38 % 6,08 % 22,38 %
Marge EBITDA - 14,32 % 14,24 % 28,63 %
Taux d'imposition - -5,68 % 338,04 % 10,35 %
Gearing - 108,88 120,95 81,01
Fonds propres/total du bilan - 22,05 % 20,93 % 21,10 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017 (e)
Rendement de dividende 3,90 % 6,83 %
Cours/bénéfice courant 16,40 -
Cours/cash flow courant 8,79 11,39
Cours/valeur comptable 1,71 1,66
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,05 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
general-electric
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer