HSBC Holdings

Ce que vous cherchez ne fait plus partie des produits financiers que nous suivons.

Articles

  • Analyse
    D’ici quelque temps, nous ne suivrons plus l’action HSBC il y a 7 mois - jeudi 23 mars 2017
    La banque a de gros défis à relever.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    HSBC : pas de hausse du dividende ? il y a 11 mois - mardi 15 novembre 2016

    Le bénéfice pourrait ne pas suffire.

    Action chère.
    VENDEZ.

     

    Le résultat trimestriel gagne 7 % (hors éléments non récurrents), grâce à la banque d’investissement et au recul des coûts. Mais le bénéfice annuel pourrait ne pas suffire pour relever le dividende.

     

    Cours au moment de l’analyse : 636,50 pence

     

    La banque sino-britannique HSBC est le numéro trois mondial de son secteur. Elle diversifie ses revenus et profits, tant au niveau géographique que de ses métiers.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    HSBC: changement de conseil il y a un an - mercredi 7 septembre 2016

    Les annonces faites à l’occasion des résultats semestriels n’ont pas perturbé les investisseurs.

    Malgré un environnement difficile, le cours a poursuivi son rebond qui atteint 40 % depuis son plancher de 2016. Le potentiel de gain est désormais limité.

    VENDEZ.

     

    Les résultats semestriels ont été inférieurs à nos attentes (- 29 % avant impôts). Comme pour les trimestres précédents, la banque britannique reste affectée par le ralentissement de la Chine qui pèse sur les profits de sa filiale de Hong-Kong. Une situation appelée à perdurer. De l’aveu même de la direction, l’activité au Royaume–Uni risque par ailleurs d’être touchée par les suites du Brexit. De quoi contraindre HBSC à réduire ses objectifs de rentabilité pour 2017, ce qui n’est pas une surprise tant ils nous apparaissaient un peu élevés au vu du contexte économique : faiblesse des taux, régulation du secteur bancaire et évolution de l’économie mondiale. Dans ces conditions, nos prévisions de bénéfice par action passent de 35 à 27 p. pour 2016 et de 42 à 33 p. pour 2017. 

    Bonne nouvelle par contre pour le dividende qui, contrairement à nos prévisions, devrait rester inchangé (0,51 USD) au titre de 2016 et 2017. Malgré la baisse des résultats, HBSC conserve en effet une belle solidité financière encore renforcée par la vente récente d’actifs au Brésil. De quoi annoncer également un plan de rachat d’actions. 

     

    Cours au moment de l'analyse : 568,50 p.

     

    La banque sino-britannique HSBC est le numéro trois mondial de son secteur. Elle diversifie ses revenus et profits, tant au niveau géographique que de ses métiers.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    HSBC : baisses de coûts il y a un an - mardi 7 juin 2016

    Le groupe tente ainsi de défendre sa rentabilité.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    La faible croissance des activités amène le groupe à activer l’outil des baisses de coûts pour défendre sa rentabilité. Des dizaines de postes en banque d’investissement sont sur la sellette. Au niveau du groupe, 20 % des effectifs disparaîtront. La question de la relance des revenus reste entière.

     

    Cours au moment de l'analyse : 451,25 p.

     

    La banque sino-britannique HSBC est le numéro trois mondial de son secteur. Elle diversifie ses revenus et profits, tant au niveau géographique que de ses métiers.

     

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    HSBC : moins bien que prévu il y a un an - mardi 1 mars 2016

    L’objectif visé s’éloigne.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    La banque britannique a publié pour le quatrième trimestre 2015 un résultat inférieur aux attentes et ne parviendra dès lors pas, selon nous, à atteindre son objectif de rentabilité, sans nouvelles mesures de redressement. D’autant qu’en Asie (83 % des profits), la croissance ralentit.

     

    Cours au moment de l’analyse : 467,35 pence

     

    La banque sino-britannique HSBC est le numéro trois mondial de son secteur. Elle diversifie ses revenus et profits, tant au niveau géographique que de ses métiers.

     

    Partagez cet article

Plus

(e) : estimation

Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer