Nyrstar

Ce que vous cherchez ne fait plus partie des produits financiers que nous suivons.

Articles

  • Analyse
    Nous ne suivrons plus l’action Nyrstar il y a un mois - lundi 13 mai 2019
    Les résultats du groupe résiduel seront impossibles à prévoir.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Le sauvetage de Nyrstar est funeste pour le petit actionnaire il y a 2 mois - mercredi 17 avril 2019
    Pour éviter la faillite, Nyrstar va devoir céder 98% de ses activités opérationnelles.

    Comme nous le craignions, les petits actionnaires n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Ils deviennent l’actionnaire d’un mono-holding valant tout au plus quelques dizaines de millions d’euros. 
    VENDEZ.

    Nous le craignions depuis des mois : l’emprise de Trafigura sur Nyrstar augurait le pire (la société Trafigura est actionnaire de Nyrstar à 24,4%, elle est son client pour 20% du zinc raffiné, son fournisseur pour 30% des concentrés et son soutien financier). Compte tenu de l’énorme dette de Nyrstar (2 milliards), issue de sa couteuse stratégie d’intégration en amont (acquisition de mines au prix fort de 2009 à 2011), les sacrifices étaient inéluctables. Si les créanciers sont d’accord (44,8% le sont déjà, moyennant une décote de leur créance), une nouvelle société sera créée et reprendra l’ensemble des activités opérationnelles de Nyrstar (le prix reste à fixer). Alors que les tarifs de raffinage sont en hausse et les prix du zinc déjà élevés, Trafigura va mettre la main sur 98% de cette société ! Le reste (2%) sera aux mains de Nyrstar, ainsi libéré de ses dettes. Les actionnaires minoritaires détenant ces 2% n’auront clairement plus rien à dire. Et les conflits d’intérêt avec Trafigura (client et fournisseur) leur seront défavorables. La méfiance engendrera une inévitable décote. Le cours actuel reflète déjà une valorisation de haut de cycle.

    Cours au moment de l'analyse : 0,298 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du Zinc (fonderie et alliages). L’endettement élevé issu du fiasco de sa tentative de développement en amont en acquérant des mines à la fin de la dernière décennie le plonge aujourd’hui dans de graves difficultés financières. Le plan de sauvetage actuellement sur la table est l’unique issue pour éviter la faillite.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nyrstar vend ses activités opérationnelles il y a 2 mois - mardi 16 avril 2019
    Rien de bon pour l’actionnaire.

    L’action est toujours chère et très risquée.
    VENDEZ !

    Le groupe étant au bord de la faillite, une lourde augmentation de capital est attendue depuis longtemps. Au finale, il n’en est rien. Mais ce n’est pas mieux pour le petit actionnaire. Les activités opérationnelles sont revendues à une nouvelle société, qui sera détenue à 98% par Trafigura (actionnaire de Nyrstar à 24,64%). Les petits actionnaires de Nyrstar détiendront le solde du capital de cette société (2%).
    Après la forte hausse, la cotation avait été suspendue le 8/4; elle a repris le 15/4, avec une chute de plus de 50%.

    Cours au moment de l’analyse : 0,29 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nyrstar postpose le paiement de coupons d’obligations il y a 3 mois - mercredi 20 mars 2019
    Le groupe se donne le temps de négocier.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Nyrstar postpose de 30 jours le paiement des coupons sur ses obligations et négocie avec les détenteurs de celles-ci, pour les convaincre d’accepter de convertir leurs obligations en actions. Le groupe évoque pour la première fois lui-même le danger de dilution très substantielle.

    Cours au moment de l’analyse : 0,36 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nyrstar va-t-il convertir ses obligations en actions ? il y a 3 mois - lundi 4 mars 2019
    Trafigura ferait pression.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Après un rebond, difficilement justifiable, de 65.4% la semaine passée (clôture de position des vendeurs à découvert après la très forte baisse du titre ce derniers mois ?), Nyrstar a dévissé. Trafigura, le principal actionnaire de Nyrstar mettrait la pression sur les détenteurs d’obligations pour qu’il acceptent de convertir la majeure partie de leurs obligations en actions. Le danger d’une forte dilution (au détriment des petits actionnaires) se confirme.

    Cours au moment de l’analyse : 0,52 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

     

    Partagez cet article

Plus

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
nyrstar
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer