Nyrstar

BE0974294267
Alertes
Ajouter au portefeuille
0,5700 EUR 18/12/2018 16:40 Bruxelles
-0,02 EUR (-2,56 %) Variation depuis la dernière clôture
0,5900 7,140  52 semaines min max
-90,25 % Rendement sur 1 an
0,00 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Nyrstar n’est pas sauvé il y a 8 jours - lundi 10 décembre 2018
    La ligne de crédit ne résout pas tous les problèmes.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Nyrstar n’est pas encore sauvé il y a 27 jours - mercredi 21 novembre 2018
    Trafigura augmente sa facilité de crédit à Nyrstar. Mais cette ligne de crédit ne pourra être utilisée pour rembourser l’obligation arrivant à échéance en septembre 2019. Le problème de la dette subsiste !
    Nyrstar n’est pas encore sauvé

    Nyrstar n’est pas encore sauvé

    L’action reste très risquée. 
    Vu le risque de forte dilution en cas d’augmentation de capital, mieux vaut profiter du rebond du cours.
    VENDEZ.

    Le sauveur ?

    Trafigura, n°2 mondial du négoce de produits de base après Glencore, détient 24,64% de Nyrstar. Depuis qu’il en est actionnaire (en 2014), il a toujours prétendu que son investissement était financier et qu’il ne voulait pas porter sa participation à plus de 49,9%. Toutefois, la moitié du Conseil d’administration étant à sa solde, il contrôle de facto les affaires de Nyrstar. Et vu qu’il en est aussi le client, la situation est clairement en défaveur des actionnaires minoritaires. 

    Que contient l’accord ?

    Depuis la fin du troisième trimestre, les besoins en fonds de roulement de Nyrstar augmentent. Acculé, Nyrstar n’a d’autre choix que d’accepter les conditions que lui impose Trafigura pour relever sa facilité de crédit (jusqu’ici de 250 millions de dollars, elle passe à 650 millions jusqu’au 30/06/2020). Nyrstar pourra donc, à tout moment, demander d’emprunter tout ou partie de cette somme pour financer son activité. Mais pas pour rembourser ses dettes ! Le problème de l’échéance de 2019 reste intact (l’obligation venant à échéance en 2019 reste cotée au plancher historique de 50% de sa valeur nominale !). De plus, la facilité de crédit est plus coûteuse que l’ancienne, s’accompagne d’un accord de prépaiement (négocié sur une partie de la production de Nyrstar) et est accordée en échange de lourdes garanties financières (mise en gage de nombreux actifs, y compris du site australien de Port Pirie, qui doit d’être la vache à lait du groupe ces prochaines années !). Enfin, Trafigura a négocié au passage, le droit de s’octroyer jusqu’à 50% de toute augmentation de capital menée par Nyrstar dans les deux ans. Une confiscation donc d’une partie des droits de préférences dus normalement à tous les actionnaires, et ce alors qu’une augmentation de capital nous paraît inévitable et à prévoir pour le premier semestre 2019.

    Cours au moment de l’analyse : 0,775 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nyrstar est dans un cercle vicieux il y a un mois - dimanche 18 novembre 2018
    Le groupe serait en pleine négociation pour se trouver un soutien financier. 
    Nyrstar est dans un cercle vicieux. Le cours a perdu 54% en 3 jours !

    Nyrstar est dans un cercle vicieux. Le cours a perdu 54% en 3 jours !

    En 2009 et 2010, Nyrstar s’est lancé dans le rachat de mines de zinc. Des achats au prix fort, qui ont créé une montagne de dettes, sans plus aucun droit à l’erreur. A présent, à moins de parvenir à rapidement céder des actifs (et rogner ainsi le potentiel bénéficiaire futur), une augmentation de capital semble inéluctable. Le groupe serait déjà en pleine négociation. Mais la dilution de l’avoir de l’actionnaire existant risque d’être énorme !
    L’action est très risquée.
    La volatilité du cours est extrême. Malgré la lourde chute du cours de ces derniers mois : VENDEZ !

    Menace

    Fin 2017, Nyrstar voyait le bout du tunnel (rebond du prix du zinc, apport du site réhabilité de Port Pirie). Mais cet été, le prix du zinc a rechuté. Depuis, il ne remonte pas. Et les coûts opérationnels grimpent. Le groupe risque donc de manquer de moyens pour assumer en septembre 2019 l’échéance d’une obligation (340 millions !). Comme il apparaît de plus en plus probable qu’il ne parviendra pas à générer à temps assez de liquidités, il faut trouver une autre solution.

    Renégocier la dette ?

    Nyrstar ne peut reconduire les 340 millions à échéance dans une autre obligation, comme le ferait une société saine. Dans sa situation, il devrait concéder des taux punitifs et ne travaillerait plus alors que pour payer des intérêts, tout en restant surendetté!

    Augmentation de capital ?

    La dette pourrait être convertie en actions. Mais dans ce cas, avec une capitalisation boursière qui atteint à présent ±145 millions (sur base d’un cours de 1,32 EUR), et compte tenu de la décote qu’il faudrait concéder, le nombre d’actions serait selon nous multiplié par 5 au moins, ce qui diluerait fortement l’avoir de l’actionnaire existant. Face à cette perspective, les actionnaires risquent d’à nouveau s’enfuir et de faire replonger le cours ! Et plus le cours baisse, plus la dilution potentielle s’aggrave. Le 13/11, le cours clôturait à 0,60 EUR. Sur base de ce cours, la même opération aurait entraîné, selon nos estimations, une multiplication du nombre d’actions par plus de 9 ! La semaine passée, si le cours a progressé au final de 5,4%, il s’est d’abord effondré de 71% avant d’être multiplié par 3,5 avec l’arrivée des rumeurs de négociations pour trouver une solution. Cette extrême volatilité va perdurer.
    Si Nyrstar procède à une augmentation de capital pour ensuite rembourser les 340 millions, le problème sera identique. Sur base d’un cours de 1,32 EUR, la dilution ferait chuter la valeur comptable (de 5,10 EUR par action à présent à 1,03 EUR !). Or, vu que le groupe reste en perte, des dépréciations sont encore possibles. La baisse du cours n’est donc sans doute pas finie ! D’ailleurs, des brokers renoncent à fixer un objectif de cours. Y compris Morgan Stanley, mandaté par Nyrstar pour l’aider à sortir du pétrin !

    Cours au moment de l’analyse : 1,20 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Nyrstar poursuit sa chute il y a un mois - lundi 12 novembre 2018
    Les investisseurs sont méfiants. Nous changeons de conseil.

    Seuls de très audacieux spéculateurs conserveront cette action extrêmement risquée (5).
    Les autres : VENDEZ.

    Le cours souffre du manque de visibilité sur la capacité du groupe à faire face à ses échéances. Le prix du zinc ne parvient pas à rebondir. Et une partie de l’usine australienne de Port Pirie est mise à l'arrêt pour ne pas dépasser les normes d'émission de plomb et risquer de perdre le droit d’exercer. Certes, c’est l’ancienne usine (fermeture prévue fin 2018). Mais cela illustre les tensions locales. En attendant, vu l’échéance d’une obligation en septembre 2019 (350 millions), la situation est très critique. Si le groupe parvient à se refinancer, ce sera à des conditions punitives qui ne laisseront pas grand-chose à l’actionnaire. Ou alors il y aura une nouvelle augmentation de capital, avec énorme dilution pour l’actionnaire existant (le nombre d’actions pourrait être multiplié par 4).

    Cours au moment de l’analyse : 1,24 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le cours de Nyrstar a souffert de la publication du résultat du groupe il y a un mois - mardi 6 novembre 2018
    Un résultat inférieur aux attentes !

    L’action est très risquée.
    Si vous acceptez ce risque :
    CONSERVEZ.

    Nyrstar a souffert de la publication d’un résultat trimestriel encore inférieur aux prévisions (pourtant déjà revues à la baisse auparavant!). Baisse des prix du zinc, baisse des tarifs de raffinage, augmentation des prix de l’énergie… les vents contraires sont nombreux. A noter toutefois que les choses évoluent comme prévu sur le site rénové de Port Pirie et que la dette nette a légèrement reculé... L’action n’en reste pas moins extrêmement risquée (5 sur notre échelle de 1 à 5).

    Cours au moment de l’analyse : 1,60 EUR

    Le groupe belge Nyrstar est leader mondial dans le traitement du zinc (fonderie et alliages), avec une part de marché de 8%, dans un secteur encore très fragmenté. La société est encore en pleine transition. L’endettement élevé fait toujours de cette action une valeur à haut risque (malgré l’environnement beaucoup plus favorable, compte tenu de la forte hausse des prix du zinc).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 7,140 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 0,5900 EUR
Code ISIN BE0974294267
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,58
Volatilité 47,33 %
Nombre d'actions existantes 93.648.880
Capitalisation boursière (en milliards) 0,06 EUR
Secteur Sidérurgie, non-ferreux, mines
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 2.441 EUR
Score corporate governance 7

Chiffres-clés par action (EUR)

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Dividende 0,00 0,00 0,00 0,00
Bénéfice courant -0,70 0,47 -4,72 -11,87
Bénéfice net -0,70 0,47 -4,72 -7,58
Cash flow courant 1,13 2,03 0,87 -7,46
Cash flow net 1,13 2,03 0,68 -3,17
EBIT 0,19 0,54 -1,58 -9,85
EBITDA 2,02 2,05 3,82 -5,44
Valeur comptable 5,08 6,05 5,81 11,29
Valeur comptable tangible 5,08 6,05 5,81 11,29

Performance (en euros)

Nyrstar Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -87,22 % -9,27 % -9,13 %
Rendement sur 6 mois -87,04 % -11,79 % -6,14 %
Rendement sur 1 an -90,25 % -11,57 % -1,26 %
Rendement sur 5 ans -43,11 % 1,97 % 11,60 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - - - -
Current ratio - 0,75 0,70 1,14
Return on equity - -73,14 % -105,14 % -35,99 %
Total return on equity - -76,08 % -67,11 % -30,00 %
Marge brute - 35,66 % 42,55 % 46,19 %
Marge nette - -14,94 % -13,76 % -10,24 %
Marge EBIT - -5,00 % -17,88 % -8,46 %
Marge EBITDA - 12,11 % -9,88 % 9,85 %
Taux d'imposition - - - -
Gearing - 159,02 118,26 45,88
Fonds propres/total du bilan - 17,35 % 21,35 % 26,65 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017 (e)
Rendement de dividende 0,00 % 0,00 %
Cours/bénéfice courant - 1,26
Cours/cash flow courant 0,52 0,29
Cours/valeur comptable 0,12 0,10
Cours/valeur comptable tangible 0,12 0,10
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 24,78 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
nyrstar
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer