Oriflame Holding

Ce que vous cherchez ne fait plus partie des produits financiers que nous suivons.

Articles

  • Analyse
    L’offre de rachat d’Oriflame par ses actionnaires fondateurs, la famille Jochnick, est un succès il y a 4 mois - jeudi 27 juin 2019
    Si ce n’est déjà fait, cédez aussi vos titres avant le 8 juillet.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • News
    La date limite pour accepter l’offre d’achat sur l’action Oriflame approche à grands pas il y a 5 mois - mercredi 12 juin 2019
    Que faut-il faire ? 

    Nous vous conseillons d'accepter l'offre. 

    La date limite pour accepter l’offre d’achat sur l’action Oriflame approchant à grands pas, nous vous conseillons désormais d’apporter vos titres à l’offre. L’écart entre le prix de l’offre (227 SEK) et le cours de l’action n’est plus que de 1,7% et la probabilité d’une surenchère se réduit à mesure que nous approchons de la date limite du 24 juin. Certains d’entre vous ont déjà reçu un courrier de leur banquier les invitant à se prononcer avant le 18 juin, la banque se ménageant un délai de quelques jours pour transmettre les instructions de ses clients. Pour ceux qui n’auraient pas encore reçu d’informations de la part de leur intermédiaire financier, nous les invitons à le contacter sans tarder.

    Cours au moment de l'analyse : 225,50 SEK

    Oriflame est un groupe suédois spécialisé dans la fabrication et la vente directe de produits cosmétiques. Présent dans plus de 60 pays, il bénéficie d’un réseau de plus de 3,1 millions de vendeurs indépendants.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Oriflame fait l’objet d’une offre de rachat opportuniste il y a 6 mois - vendredi 24 mai 2019
    La famille fondatrice et actionnaire majoritaire profite du niveau peu élevé du cours.

    Nous vous conseillerons sans doute d'apprter vos titres à l'offre, mais il n’y a pas d’urgence. Car la date limite pour le faire est le 24/6, le cours reste de ±2% inférieur au prix de l’offre et nous ne pouvons exclure totalement une suroffre.
    POUR L’INSTANT, CONSERVEZ.

    Alors qu’Oriflame subit un recul de ses ventes et de son bénéfice, la famille af Jochnick, qui a fondé la société et en détient 30,81%, lance une offre de rachat à 227 SEK, soit une prime de 35% par rapport au dernier cours avant l’annonce. Elle entend retirer la société de la cote, en vue de la restructurer et avoir les coudées franches pour la repositionner sur les marchés géographiques les plus porteurs. Au vu des difficultés actuelles d’Oriflame, la prime offerte peut sembler intéressante mais l’acquisition n’en demeure pas moins opportuniste, compte tenu de l’effondrement du cours depuis un an. Nous pensons néanmoins qu’il sera intéressant d'apporter vos actions à l'offre. Car celle-ci constitue une porte de sortie acceptable. Et parce que l’actionnaire qui conserverait pourrait se retrouver aux mains d’une action chahutée et peu liquide. Il n’y a cependant pas d’urgence. La date limite pour céder ses actions est le 24/6. Le cours reste de ±2% inférieur au prix de l’offre. Et même si l’hypothèse d’une contre-offre n’est pas très probable, elle ne peut être totalement écartée.

    Cours au moment de l'analyse: 222,50 SEK

    Oriflame est un groupe suédois spécialisé dans la fabrication et la vente directe de produits cosmétiques. Présent dans plus de 60 pays, il bénéficie d’un réseau de plus de 3,1 millions de vendeurs indépendants.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Les ventes d’Oriflame reculent il y a 9 mois - lundi 18 février 2019
    Le groupe a des explications.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Le résultat 2018 est tel qu’annoncé en janvier mais les ventes du 01/01 à mi-février 2019 accusent un recul de 7% en devises locales. Oriflame le justifie par un effet de calendrier et le timing du lancement des catalogues (nous avions déjà prévu quelques trimestres chahutés).

    Cours au moment de l’analyse: 183,60 SEK

    Oriflame est un groupe suédois spécialisé dans la fabrication et la vente directe de produits cosmétiques. Présent dans plus de 60 pays, il bénéficie d’un réseau de plus de 3,1 millions de vendeurs indépendants.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le quatrième trimestre 2018 d’Oriflame s’avère décevant il y a 10 mois - jeudi 24 janvier 2019
    Le bénéfice annuel est cependant supérieur à nos attentes.

    Les prochains trimestres risquent d’être chahutés.
    Si ce risque ne vous effraie pas : CONSERVEZ.

    Après un 3e trimestre encourageant, l’avant-goût que l’entreprise a donné pour son 4e trimestre a eu l’effet d’une douche froide. Alors que les ventes amorçaient un rebond au 3e trimestre (+3%) et en octobre (+6%), le chiffre d’affaires du 4e trimestre n’a progressé que de 1% (révélant un recul des ventes sur les deux derniers mois de l’année). En cause, la fragilité de certains pays émergents où l’entreprise est présente, notamment en Asie. Un résultat décevant qui n’empêche cependant pas Oriflame de maintenir son dividende ordinaire au niveau d’un an plus tôt, à 1,60 EUR brut (le dividende exceptionnel de 1 EUR brut sera supprimé).
    Il ne s’agit toutefois pas d’un excès d’optimisme. Car, en dépit des investissements réalisés pour relancer l’activité, la marge opérationnelle a moins souffert qu’attendu. Et l’activité d’Oriflame sur ses nouveaux marchés de croissance (Amérique du Sud et Afrique) est restée solide (+6 à 7%). Enfin, la situation financière est toujours sous contrôle, malgré une croissance de l’endettement.
    Au final, malgré des ventes un peu sous nos attentes, le bénéfice 2018 atteint 1,68 EUR par action, dépassant ainsi de 5% nos attentes.

    Cours au moment de l'analyse : 196,50 SEK

    Oriflame est un groupe suédois spécialisé dans la fabrication et la vente directe de produits cosmétiques. Présent dans plus de 60 pays, il bénéficie d’un réseau de plus de 3,1 millions de vendeurs indépendants.

    Partagez cet article

Plus

(E) : estimation

;