BAD BANK

Lors de la crise financière de 2008, e résultat et le bilan des banques étant écrasés par des actifs toxiques quasi impossible à évaluer, l’idée a été de créer une structure publique, prenant à son compte ces actifs toxiques, et baptisée bad bank, par opposition à la good bank, qui conservait les actifs sains.