CERTIFICAT IMMOBILIER OU FONCIER

Pour la construction de vastes projets immobiliers impossibles à financer à partir d'un seul porte-monnaie, une société est créée et fait appel aux investisseurs. En échange d'argent frais, elle délivre un titre : le certificat immobilier ou foncier. Chaque année, l'investisseur reçoit sa part du bénéfice (loyers nets). Après 15, 20 ou 25 ans, l’immeuble est vendu et l’investisseur reçoit sa part du produit de la vente. Les plus grands certificats immobiliers sont cotés sur Euronext Bruxelles.