COURS CROISE

Lors du passage d'une devise étrangère vers une autre, par exemple pour un réinvestissement, les frais de change peuvent peser lourd parce que la première devise sera d'abord convertie en euro et l'euro sera reconverti ensuite dans la deuxième devise. Pour éviter ces doubles frais de change, on peut demander à l'intermédiaire s'il n'est pas possible de faire usage du cours croisé (passer directement de la première à la deuxième devise, sans passer par l'euro).