FONDS FERMES

Si, en Belgique, la plupart des fonds ou sicav sont dits ouverts, ce qui signifie que l’émission des parts se fait au compte-gouttes, au fur et à mesure des souscriptions, sachez qu’il existe aussi des fonds de placement fermés. Un nombre bien précis de parts est émis et ce nombre étant limité, vous ne pouvez acheter que si quelqu’un d’autre vend. La valeur d’une part dépend, dans ce cas, de l’offre et de la demande et non uniquement, comme pour les fonds ouverts, de la valeur des actifs dans lesquels le fonds est investi, aussi appelée valeur intrinsèque. On retrouve notamment des fonds fermés sur la Bourse de New York. Si le cours de Bourse  est inférieur à la valeur intrinsèque, on dit que le fonds affiche une décote. Autrement dit, vous payez votre fonds moins cher que la valeur de ses actifs. Inversément, il se peut que le fonds fermé affiche une prime. Dans ce cas, vous devez débourser plus que ce qu’il ne vaut réellement. Cet inconvénient n’existe pas avec les fonds ouverts. Si l'on ajoute les frais supérieurs et des dividendes souvent minimes, vous comprendrez pourquoi nous préférons ces derniers. Si vous souhaitez miser sur les pays émergents, privilégiez alors l’Asie à travers le fonds ouvert Templeton Asian Growth A (Deutsche Bank).