FSMA

 

Les suites de la crise financière de 2008 ont induit des modifications dans la structure des autorités de contrôle et dans la manière dont la surveillance est exercée.

Chez nous, c’est un système en deux parties qui a été choisi, le fameux modèle «Twin Peaks», lequel répartit le contrôle du secteur financier sur deux instances : la Banque Nationale et la FSMA pour Financial Services & Markets Authority (Autorité des services et marchés financiers), nouveau nom de la CBFA (Commissionn bancaire, financière et des assurances).

Suite à la réforme, la FSMA assure la surveillance des marchés financiers et des instruments de placement. Elle contrôle également le comportement des institutions financières et autres acteurs du secteur, et notamment leur respect des règles en cas de lancement d’un nouveau produit. La FSMA est aussi là pour protéger le consommateur.

La Banque Nationale est chargée quant à elle de tenir à l’oeil la solidité des institutions financières. Leur capital est-il suffisant ? Ne prennent-elles pas trop de risques ? Comment évolue leur bénéfice ? La Banque nationale a aussi le droit de retirer sa licence à une banque.