GOLDEN SHARE

Ce terme renvoie à un droit particulier d’un actionnaire spécifique, le plus souvent l’Etat. Une golden share ("action en or") permet ainsi à son détenteur de contrôler d’une manière ou d’une autre (par le biais d’un représentant spécial ou à travers un droit de veto) l’entreprise en question et de prendre des décisions lui permettant, de facto, d’influencer le processus décisionnel, même s’il ne détient pas la majorité des actions.