HARD CLOSURE

Si le taille d'un fonds de placement devient trop importante, cela peut en affecter la gestion. Les gestionnaires peuvent alors juger opportun d'introduire une taxe supplémentaire pour tarir l'afflux de capitaux. Il reste alors possible d'investir dans le fonds, mais à des conditions bien moins intéressantes. C'est ce que l'on appelle une soft closure. La taxe d'entrée supplémentaire peut aller jusqu'à 6 ou 7 %.
Si cela ne suffit pas pour endiguer l'afflux de capitaux, les gestionnaires peuvent opter pour une hard closure (fermeture pure et simple de l'accès au fonds). 
Ces possibilités doivent être prévues dans le prospectus.