HEDGE FUNDS

Tantôt appelés fonds spéculatif, fonds à gestion alternative, ou encore fonds de couverture, les hedge funds recourent à des stratégies de gestion très variées, le but étant de dégager du rendement, quelle que soit l'évolution des marchés.

 

A la base, le principe du hedging : achat d'actions dont on pense qu’elles vont monter tout en vendant en même temps des actions dont on pense qu’elles vont baisser, soit une attitude de neutralité, se protégeant à la fois contre hausse et baisse. Mais dans les faits, très peu de fonds sont vraiment neutres. Il s’agit en fait de fonds dérégulés. Certains arrivent à faire nettement mieux que la Bourse, mais l’inverse est tout aussi vrai .

 

Les hedge funds souffrent des défauts suivants :

– absence de contrôle et d'information à l'investisseur

– prépondérance du talent et de l'intégrité du gestionnaire

– manque de liquidité en cas de mauvais vent boursier

- mises minimales élevées, de sorte que la diversification est difficile.