IFRS

Depuis 2005, toutes les sociétés européennes cotées en Bourse, sauf celles cotées sur un marché non réglementé (comme le Marché libre par exemple), sont tenues de respecter les nouvelles règles comptables IFRS. De quoi s’agit-il ? Les lettres « IFRS » correspondent à « International Financial Reporting Standards ». Ces nouvelles règles font que les résultats désormais publiés diffèrent sensiblement de ceux publiés avant leur entrée en vigueur. Les différences les plus visibles concernent la manière dont le goodwill (voir « G comme... Goodwill ») est repris dans les comptes et la suppression de la rubrique « résultats exceptionnels » qui suivait les résultats courants ou résultats issus de l’activité normale de la société. Selon les règles IFRS, tous les coûts, exceptionnels ou pas, récurrents ou non, doivent être considérés comme des charges courantes. Cela rend les résultats globaux plus variables. En effet, si autrefois les coûts de restructuration par exemple pouvaient être repris à part dans les résultats exceptionnels, désormais, avec les règles IFRS, ce n’est plus possible.