MARCHE SECONDAIRE

On appelle marché secondaire le marché sur lequel sont négociées les obligations existantes, par opposition au marché primaire sur lequel sont proposées les nouvelles obligations. Si l’achat d’obligations sur le marché primaire ne s’accompagne en règle générale pas de frais, la négociation d’obligations sur le marché secondaire va elle par contre de pair avec des frais de transaction à payer à votre intermédiaire financier. N’oubliez pas non plus qu’en cas de vente d’une obligation avant l’échéance, vous n’aurez jamais la garantie absolue de récupérer la totalité de votre capital de départ. Sachez enfin que le marché obligataire peut parfois être peu liquide, d’où le risque de ne pas pouvoir vendre vos obligations quand vous le souhaitez. Un investisseur averti en vaut deux…