PART DE COOPERATEUR

Les parts de coopérateur sont des titres émis par divers établissements, comme des banques, des sociétés actives dans les énergies durables, etc. Les principales conditions sont reprises dans les statuts.
Les coopératives peuvent ainsi fixer le montant maximal qu’un coopérateur pourra investir. Certaines voudront par exemple maintenir une mise relativement limitée de manière à attirer un maximum de coopérateurs. D’autres préféreront laisser la mise libre et miseront sur l’apport de puissants capitaux.
Les coopératives fixent aussi la durée pendant laquelle un coopérateur doit conserver ses parts avant de pouvoir sortir. De grandes différences existent aussi entre les compagnies à ce niveau-là. De plus, la plupart n’autorisent une demande de sortie que durant les six premiers mois de l’exercice.
En général, il n’y a pas ou très peu de frais de sortie.
Enfin, la société fixe annuellement le montant du dividende qui sera versé aux coopérateurs. Celui-ci ne peut toutefois pas dépasser 6 %.
Le dividende des parts de coopérateur est exonéré de précompte mobilier sur les 170 premiers euros (par an et par contribuable).