PINK SHEETS ET PINK QUOTE

Le marché des Pink Sheets (www.otcmarkets.com) est l’association de diverses plateformes de transactions électroniques américaines (pas une Bourse réglementée). On peut y négocier toute une série d’actions peu liquides, et le plus souvent de faible valeur, aussi appelées penny stocks.

 

Les sociétés cotées sur les Pink Sheets n’ont quasi aucune obligation en matière de rapports financiers. Les sociétés placées sous concordat (Chapter 11) se retrouvent aussi sur ces marchés et offrent ainsi à leurs détenteurs une dernière chance de percevoir quelque chose de leurs actions. Fin novembre, presque 10 000 actions étaient ainsi concernées, pour un montant total de plus de 500 millions de dollars.
Vu que beaucoup d’actions cotées sur les Pink Sheets sont hautement spéculatives, ce sont principalement des investisseurs très audacieux, à la recherche de bénéfices à très court terme, qui sont attirés par ce marché. Les fluctuations de cours sont très fortes et peuvent atteindre des dizaines de pour-cent sur une seule séance.

 

La plate-forme s’appelle en réalité Pink Quote. Dans le jargon des investisseurs, on parle cependant de Pink Sheets, en faisant référence au papier rose sur lequel étaient autrefois renseignés les cours. Aujourd’hui, la couleur rose est d’ailleurs encore très présente sur le site internet.
Vu qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’une Bourse, les sociétés cotées sur ces marchés ne doivent pas satisfaire aux sévères normes comptables américaines. Pas question non plus de frais de cotation élevés comme sur les autres Bourses américaines.