RACHAT D'ACTIONS PROPRES

Le rachat d’actions propres par une société faisant baisser le nombre d’actions aux mains du public, il fait grimper le bénéfice par action, ce qui induit normalement une hausse du cours (pour autant que le rapport cours/bénéfice soit stable).
En rachetant ses propres actions, la société peut aussi vouloir démontrer que son action est sous-évaluée et motiver ainsi son achat.
Le rachat d’actions propres a aussi des aspects moins positifs : en utilisant ses liquidités pour racheter ses actions, la société se prive d'investir, réduit ses fonds propres et accroît son risque financier. Le rachat d’actions est aussi parfois souvent décidé après de mauvaises nouvelles qui ont induit une baisse de cours, que la société veut contrer.
La hausse de cours consécutive au rachat d’actions n’est donc pas systématique.