RESULTAT D'EXPLOITATION

· Le résultat d’exploitation (bénéfice ou perte) correspond en principe aux produits d’exploitation moins les coûts ou charges d’exploitation. Ce chiffre est aussi désigné par les termes résultat opérationnel ou EBIT (earnings before interest and tax).
Pour être plus précis, les produits d’exploitation se composent du chiffre d’affaires – produit de la vente des biens et services dans le cadre de l’activité ordinaire de la société – et d’autres produits comme les subsides, les loyers perçus ou les plus-values sur ventes. Les coûts d’exploitation, eux, comprennent tous les frais qu’une entreprise doit supporter pour pouvoir exercer son activité. Le résultat opérationnel ne tient donc pas compte des charges financières, comme les intérêts sur les emprunts, ou des produits financiers, issus par exemple des placements. Il ne tient pas non plus compte des impôts.
· Suite à l’introduction des normes comptables IFRS, tous les résultats exceptionnels ou presque ont reçu une petite place dans les produits et coûts d’exploitation. Les chiffres d’affaires et bénéfices contiennent ainsi désormais aussi tous les éléments exceptionnels. Pour toutefois faire une distinction, les sociétés parlent souvent de produits et coûts d’exploitation "récurrents ou courants", de résultat opérationnel "récurrent ou courant" ou encore de REBIT (recurrent earnings before interest and tax). Selon les règles IFRS, ces termes n’existent pas officiellement, mais ils permettent de savoir si les produits, coûts et résultats découlent ou non de l’exercice "normal" de l’activité.