SELL SIDE

 

On répartit les analystes en deux camps : les sell side et les buy side.

 

Les analystes sell side travaillent pour des banques et des sociétés de Bourse. Ils sont les plus visibles parce qu’ils délivrent des conseils à la clientèle de leur employeur et au grand public. Des conseils qui échouent aussi finalement dans la presse et sont disponibles sur le site internet de l’institution. Ces analystes font principalement usage des trois grands conseils «acheter», «vendre» et «conserver» et sont suivis par de nombreux acteurs des marchés. Et le changement de conseil émis par un ou plusieurs analystes connus et suivis peut parfois avoir un impact non négligeable sur l’évolution des cours.

Un analyste buy side est quant à lui au service d’un gestionnaire de fonds, d’un fonds de pension ou d’un hedge fund. Il donne des conseils directs et concrets et rédige des résultats de recherche à l’attention des gestionnaires de l’institution. Il ne s’adresse pas à des clients. Ses conseils sont à usage interne, dans l’intérêt de l’entreprise, et ne sont généralement pas accessibles aux personnes étrangères à l’entreprise. Le succès d’un analyste buy side dépend de la qualité des conseils qu’il délivre au fonds ou au gestionnaire pour lequel il travaille.

 

Globalement, les conseils d’un analyste buy side sont considérés comme plus fiables, parce qu’ils sont axés exclusivement sur le résultat, alors que ceux d’un analyste sell side sont influencés par des motivations à caractère commercial.