TABLEAU DES LIQUIDITES

· Le résultat publié par une entreprise – qu’il s’agisse d’une perte ou d’un bénéfice – n’est rien d’autre que la différence entre les produits et les charges sur une période déterminée (trimestre, semestre ou année).
Les produits comprennent le chiffre d’affaires, les revenus financiers et tous les autres types de revenus. Les charges, quant à elles, recouvrent notamment les coûts d’exploitation comme les salaires, les matières premières, les amortissements – constatation de l’usure des équipements – ou encore le coût des dettes. Au final, tous ces éléments forment le compte de résultats.
· Pour se forger une opinion sur l’état de santé d’une entreprise, il convient toutefois d’aller encore plus loin. Le compte de résultats comprend en effet des produits et des charges qui ne donnent pas lieu directement à des rentrées ou des sorties de liquidités (cash-flow). Nous pensons par exemple ici aux amortissements, repris dans les comptes dans la colonne coûts, mais qui ne s’accompagnent pas d’une dépense en liquide, la machine concernée ayant alors déjà été payée depuis un certain temps.
Pour identifier clairement tous les flux d’argent entrants et sortants, nous utilisons ce que nous appelons, en jargon financier, un tableau de liquidités. Ce tableau peut être comparé à votre compte bancaire : il enregistre toutes les rentrées (salaire, dividendes de votre portefeuille d’actions) et les sorties (courses alimentaires, vêtements, remboursement des emprunts,…) effectives de « cash ». Ce cash-flow est de première importance pour une entreprise puisque ce sont précisément ces liquidités qui lui permettront par exemple de financer ses investissements, de rembourser ses dettes ou de verser un dividende à ses actionnaires.
Si une société acceptait par exemple que ses clients ne la paient que dans un délai de dix ans, elle vendrait énormément et serait très rentable. Mais comme elle ne recevrait pas d’argent en retour, elle se retrouverait aussi très vite sans le sous et ferait alors rapidement faillite.
Pour notre part, nous étudions toujours très attentivement l’évolution des liquidités car elle permet d’avoir une idée précise de l’ampleur des problèmes auxquels une entreprise pourrait être confrontée et de nuancer éventuellement l’évolution favorable, ou défavorable, des bénéfices.