TRACKING STOCK

Le tracking stock ou action reflet  est un instrument   (rarement utilisé) permettant   à une entreprises d'introduire en Bourse une de ses activités ou filiales tout en en gardant le contrôle. Les détenteurs d’actions reflet ont éventuellement droit à un dividende. Ils ne détiennent pas juridiquement une part de cette activité, mais une part de la société-mère. Par ce biais, une entreprise espère améliorer sa valorisation (plus d'informations sur telle activité),   attirer des employés avides de stocks options, acheter plus facilement une entreprise du secteur par échange d'actions.

 

L'opération a souvent été utilisée par des entreprises ayant connu des déboires boursiers. Si on constate, en moyenne, une hausse du cours de l'action de la société-mère lors de l'annonce de l'opération, par la suite, tant   le cours de l'action de la société-mère que   celui de la "tracking stock" ne s'illustrent guère : le fait que société-mère garde tout le contrôle pose des problèmes d’efficicience dans les prises de décision et la "tracking stock" ne suscite pas les acquisitions, ce qui limite la spéculation.

 

En cas de conflit, les intérêts des détenteurs d'actions reflets seront subordonnés à ceux de la société-mère. Cela en fait des actionnaires de seconde zone.