Sainte - Gudule (Place)

Ce que vous cherchez ne fait plus partie des produits financiers que nous suivons.

Articles

  • Analyse
    Place Sainte-Gudule : liquidation définitive il y a 6 mois - mercredi 25 avril 2018
    Les gestionnaires versent un dernier coupon de liquidation et le certificat disparaît de la Bourse de Bruxelles ce 25 avril.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Certificat immobilier Place Sainte-Gudule : premier coupon de liquidation il y a un an - mardi 7 novembre 2017
    Sa valeur est de 211,5093 EUR net.

    Si vous possédez ces certificats, conservez-les et attendez la liquidation.

    L’immeuble de bureaux sis au 19, place Sainte-Gudule, à Bruxelles, a été vendu le 11 juillet dernier pour la somme de 24 millions d’euros à la compagnie d’assurances Generali Belgium. Le produit de la vente, soit un peu plus de 13 millions d’euros après déduction des dettes, impôts et frais, sera prochainement attribué aux détenteurs de certificats via un premier coupon de liquidation (coupon n°20), d’une valeur de 211,5093 EUR net par certificat. Le coupon sera détaché le 9 novembre et le paiement aura lieu le 13 novembre.

    Reste maintenant à savoir combien de coupons de liquidation suivront et quel montant devra encore être réparti. Du côté des gestionnaires, c’est le silence radio. Il s’agira probablement de quelques euros seulement (maximum 5 à 10 EUR) par certificat. Mieux vaut attendre la liquidation.

    Cours au moment de l’analyse : 211 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    Certificats immobiliers Sainte-Gudule, Antares et Beaulieu il y a un an - mardi 18 juillet 2017
    Les dernières nouvelles et nos conseils.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Place Sainte-Gudule : un nouveau sous-locataire il y a un an - lundi 12 juin 2017
    L’immeuble de bureaux bruxellois n’est plus inoccupé. La Banque nationale de Belgique va y installer son siège.

    Nous modifions notre avis et vous conseillons désormais de conserver, plutôt que vendre.

    Il n’y a plus de surfaces inoccupées

    Des années durant, l’immeuble de bureaux a été loué à la banque Degroof Petercam, mais depuis le départ de cette dernière en novembre 2016, il était inoccupé. Néanmoins, la banque était obligée de payer le loyer jusqu’au terme du contrat, à savoir le 31 mars 2022. Elle était donc, fort logiquement, à la recherche d’un sous-locataire.

    La Banque nationale de Belgique, qui rénove actuellement son propre bâtiment, s’est portée candidate pour occuper temporairement les lieux et a conclu un accord avec Degroof Petercam pour sous-louer les lieux jusqu’au terme du contrat. Cette sous-location ne change rien aux revenus locatifs du certificat Place Sainte-Gudule.

    Ne vendez plus, mais conservez

    Pour les détenteurs de certificats, le fait que le bâtiment ait trouvé preneur pour les cinq ans à venir est une bonne nouvelle. Même si la sous-location de la BNB est d’une durée limitée, elle pourrait, dans le meilleur des cas, se prolonger. Avec le développement des compétences de la BNB, celle-ci pourrait avoir besoin d’espaces de bureaux supplémentaires.

    Or, le bâtiment dispose d’atouts non négligeables, comme la proximité du siège central de la BNB et le manque d’immeubles de bureaux disposant justement de surfaces locatives suffisantes dans les environs de la Place Sainte-Gudule.

    Vu la situation actuelle, les revenus de la vente de l’immeuble de bureaux devraient s’élever au minimum à 165 EUR net, voire plus. Si vous n’avez pas encore vendu vos certificats immobiliers, vous pouvez désormais les conserver.

    Cours au moment de l'analyse : 170,00 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    Toujours pas d’acheteur pour l’immeuble de bureaux bruxellois du certificat immobilier Sainte-Gudule, en vente depuis janvier 2016 il y a un an - lundi 20 mars 2017
    Nous changeons de conseil.

    Le rendement de coupon est insuffisant pour compenser le risque.
    Vendez !
    Fixez un ordre limite autour de la valeur actuelle du cours.


    Un immeuble totalement inoccupé

    La société de Bourse Petercam, qui loue l’entièreté des bureaux jusqu’au 31 mars 2022, a fusionné en 2015 avec la Banque Degroof, rendant superflue la location d’une telle surface. En novembre 2016, Degroof Petercam a donc quitté les lieux. Mais vu que le contrat de location court encore pendant cinq ans, Degroof Petercam doit continuer à payer le loyer. Il se cherche donc un sous-locataire.

    La vente se fait attendre

    Le fait que l’immeuble soit mis en vente et demeure (pour l’instant) totalement inoccupé ne joue pas en sa faveur, tant au niveau de son attractivité que de sa valeur. Si Degroof Petercam réussit à trouver un locataire, la vente devrait s’en trouver facilitée. Malheureusement, jusqu’ici, les candidats ne se bousculent pas au portillon, et pour autant que nous sachions, les choses ne bougent guère, tant au niveau vente qu’au niveau sous-location.

    Vendez vos certificats malgré le beau coupon

    Le coupon de 9,405 EUR net, qui a été payé le 10 février, portait sur l’exercice 2016. Il est en augmentation de 7,9% par rapport à l’année précédente. Etant donné la disparition des réductions de loyer octroyées par le passé, les revenus locatifs ont augmenté de 3,3%. En outre, les charges d’intérêts ont baissé et il n’y a pas eu de gros frais de rénovation. Pour l’exercice actuel, nous tablons sur un coupon un peu plus élevé (9,73 EUR net) grâce à l’indexation des loyers et à la baisse des charges d’intérêts. De quoi procurer, au cours actuel, un joli rendement de 5,4% net. Néanmoins, mieux vaut selon nous essayer de vendre vos certificats (dans la mesure du possible, ces certificats étant très peu négociés). La valeur nette de liquidation du certificat immobilier dépend en effet fortement de l’obtention (ou non) d’un sous-locataire ou de la conclusion d’un nouveau contrat de location à long terme. Si un locataire à long terme est trouvé, cela constituerait vraiment une bonne surprise mais au train où vont les choses, la valeur nette de liquidation pourrait bien être inférieure au cours actuel.

     

    Cours au moment de l'analyse : 180 EUR

     

     

    Partagez cet article

Plus
×
Dites-nous ce que vous pensez
sainte-gudule-place
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer