Analyse
Vivendi : cours pénalisé à tort il y a 6 ans - mercredi 2 mars 2011

Le bénéfice stagne et la croissance des ventes n'accélérera pas en 2011.

Mais le groupe est mieux géré qu'avant. Le cours nous semble sous-évalué de 15 %.
Titre bon marché.
ACHETEZ.

 

Le bénéfice par action 2010 a beau avoir grimpé de 158 %, à 1,78 EUR, sa hausse hors éléments non récurrents, se limite à 1,9 %, alors que le chiffre d'affaires a pris 4,2 % ( (hors effets de change). Il y a eu des progrès dans les jeux vidéo et les télécom au Brésil (GVT), mais sans compenser le recul de l'activité musicale et le sur-place des télécom en France (SFR). En Europe l'activité est mature et la croissance difficile. Il faut donc compter sur les pays émergents. GVT devrait assurer 80 % de la croissance interne des deux prochaines années et la stratégie en Afrique (Maroc Télécom) ne semble pas compromise par les troubles en Afrique du Nord. En outre, le groupe va tenter de racheter les parts qu'il ne détient pas encore de SFR et Canal+ France, ce qui est une bonne idée. Mais le cours souffre toujours de la complexité du groupe et du souvenir de son expansion anarchique à la fin du XXe siècle. A tort selon nous, car le procès en cours aux USA devrait avoir peu de conséquences. Certes, nous sommes d'avis que l'activité musicale (e.a.) devrait être cédée. Mais le groupe est mieux géré qu'avant et offre un généreux dividende (1,40 EUR brut ; rendement : 7 %). Nous prévoyons un bénéfice par action de 1,70 EUR en 2011 et de 1,80 EUR en 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 20,40 EUR

 

Vivendi est un groupe français actif dans les télécoms (SFR, Telecom Maroc, GVT au Brésil), la musique, la télévision et les jeux vidéo.

 

Partagez cet article