Analyse
La semaine en Bourse il y a 6 ans - vendredi 28 octobre 2011

Les craintes du début de semaine ont fait place au soulagement, après que les Européens ont trouvé un accord pour tenter d’enrayer la crise qui ronge économies et marchés. Les Bourses se sont littéralement envolées.

• Les grandes lignes de l’accord signé à Bruxelles ont été bien reçues par les investisseurs. Sur la période, les indices ont clôturé largement dans le vert, à l’image du Stoxx Europe 50 (+3,6 %) et du S&P 500 américain (+3,7 %). Ce dernier est maintenant dans le vert depuis début 2011. Bruxelles, de son côté, a gagné 3,8 %. Les Bourses des pays émergents ont suivi le mouvement, profitant d’un appétit pour le risque. Le marché chinois a gagné 13,8 %, contre +4,6 % pour le brésilien.


• Les tentatives de circonscrire la crise de part et d’autre de l’Atlantique trouvent écho auprès des entreprises européennes et américaines. Celles-ci se montrent prudentes, voire pessimistes, quant il s’agit d’évoquer l’évolution de leurs activités. Il en est ainsi de BASF (+8,3 %, conservez), 3M (+1,2 %), Peugeot (-0,3 %, achetez) ou STMicroelectronics (-1,3 %, conservez). Evitant des recapitalisations massives, le secteur financier a répondu aux décisions du sommet européen par un bond de 9,7 % pour les banques européennes et de 10,6 % pour les assureurs-vie. Sur ce dernier marché, Aegon, Zurich Financial Services et Axa ont gagné 10,5 %, 5 % et 16,5 %. Le potentiel de hausse reste important pour ces trois valeurs à l’achat. Après avoir perdu des plumes ces derniers temps, les valeurs liées à l’activité économique ont fort rebondi, comme le secteur européen de l’acier (+13,2 %) et les métaux non ferreux (+11,6 %). Ces secteurs ne recélant pas de nette sous-évaluation, limitez vos investissements. Dans l’acier, nous achetons Arcelor Mittal (+13,7 %). Dans les non-ferreux, achetez Aditya Birla Minerals (+4,3 %, Australie), Amerigo Resources (+6,4 %, Canada) ou Nyrstar (+7,2 %).

 
• Nombre de valeurs chimiques (+6,5 %) ont publié leurs résultats. Résultats en ligne chez Air Liquide (+3,7 %, vendez) et Solvay (+7 %, conservez). Supérieurs aux attentes chez Bayer (+7,8 %, conservez), DuPont (+7,1 %, conservez) et Tessenderlo (+3 %, vendez). Mais les perspectives s’assombrissent et les clients commencent à réduire leurs stocks. Ainsi, BASF et Solvay prévoient un ralentissement plus fort qu’attendu de la demande au second semestre. Tessenderlo a souffert de la faible demande de la construction. Bayer s’est en revanche montré plus serein.


Variations de cours et d’indices du 21 octobre au 27 octobre.

Partagez cet article